Première Guerre mondiale : des néo-zélandais à Thiepval (80)

Une délégation néo-zélandaise était présente aujourd'hui à Thiepval, dans la Somme, où des cérémonies de commémoration de la Première Guerre mondiale ont lieu quotidiennement. Le lieu, chargé d'histoire, ainsi que la date, chargée de sens, n'ont pas été choisis au hasard...

© Laurent Pénichou / France 3 Picardie
C'est une petite cérémonie qui a débuté ce lundi vers midi. Une cinquantaine de militaires néo-zélandais des trois corps d'armée - la marine, l'aviation et l'armée de terre - étaient présents pour lancer une semaine de commémoration qui s'annonce intense.

La date n'est pas anodine, puisque le 12 septembre, lendemain de l'arrivée des soldats néo-zélandais dans la Somme, une trentaine de soldats meurent à la suite d'un bombardement intensif de l'armée allemande. D'ailleurs, le soir du 12, l'artillerie néo-zélandaise entre en action et intensifie ses tirs dans les jours qui suivent.

100 000 néo-zélandais portés volontaires


Le lieu, lui, n'a biensûr pas été choisi au hasard non plus. A Thiepval se trouve un mémorial franco-britannique dédié aux armées franco-britanniques et aux soldats britanniques disparus pendant la bataille de la Somme au cours du second semestre de 1916. A ses pieds se trouve un cimetière militaire où sont inhumés des soldats français et britanniques. Un centre d'accueil et d'interprétation a été construit à l'entrée du site.
durée de la vidéo: 01 min 24
Première Guerre mondiale : des néo-zélandais à Thiepval (80)

En tout, ce sont 100 000 néo-zélandais qui se sont portés volontaires sur une population d'un million à l'époque. Parmi eux, 58 000 ont été blessés ou tués. Et si l'on parle beaucoup de la bataille de la Somme, il faut rappeler que les néo-zélandais ont également combattu en Belgique.

durée de la vidéo: 03 min 46
Les Néo-Zélandais dans la bataille de la Somme ©France 3 Picardie

Jeudi 15 septembre, Longueval, dans la Somme, célèbrera le centenaire de la première offensive des troupes néo-zélandaises dans la Première Guerre Mondiale. Plusieurs dizaines de représentants, officiels ou anonymes, de Nouvelle-Zélande investiront le cimetière et le mémorial de la petite commune. Le Prince Charles de Galles sera présent en tant que maréchal de l'Armée de la Nouvelle-Zélande. Des représentants maoris feront le voyage.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire sorties et loisirs première guerre mondiale