• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Près d'une espèce d'araignée sur cinq a disparu ou est menacée d'extinction dans le Nord et le Pas-de-Calais

Une Dolomedes fimbriatus ou "Dolomède des marais", qui a disparu du territoire. / © MAXPPP
Une Dolomedes fimbriatus ou "Dolomède des marais", qui a disparu du territoire. / © MAXPPP

Une liste rouge vient d'être dressée par le Groupe ornithologique et naturaliste du Nord-Pas-de-Calais.

Par Quentin Vasseur

Plusieurs dizaines d'espèces d'araignées sont menacées d'extinction dans le Nord et le Pas-de-Calais, indique une étude réalisée par le Groupe ornithologique et naturaliste du Nord Pas-de-Calais. Ce groupe a réalisé une "Liste rouge des espèces menacées dans le Nord et le Pas-de-Calais", qui s'appuie sur les observations. 

 

Trois espèces déjà disparues

Au total, 506 espèces d’araignées ont été scrutées à la loupe et traquées dans les zones où elles avaient été aperçues il y a des années, ou dizaines d'années, afin de voir si elles s'y trouvaient toujours.

Il en ressort que 14,2 % des araignées sont classées dans la catégorie des espèces menacées – qui se trouvent pour beaucoup dans le marais audomarois – et trois d'entre elles ont même disparu dans le Nord et le Pas-de-Calais !
 

La liste rouge des araignée dans le Nord et le Pas-de-Calais by France 3 Hauts-de-France on Scribd


Parmi elles, la Dolomedes fimbriatus ou Dolomède des marais (visible sur la photo d'illustration)  "est à ce jour considérée comme éteinte" dans le territoire couvert par l'étude. Observée auparavant dans la forêt de Clairmarais et le lac d'Harchelles, près de Saint-Omer, "l’espèce n’a pas été revue depuis malgré les efforts de prospections ciblées et orientées depuis ces 10 dernières années" peut-on lire dans l'étude.

 

Des espèces "en danger critique"

D'autres espèces sont dans des situations critiques : la Dolomedes plantarius déjà "vulnérable à l'extinction au niveau mondial" n'a pas pu être retrouvée dans la zone, à Wavrechain-sous-Faulx, où elle avait été précédemment observée. Les auteurs de l'étude pointent "le défaut de gestion" du marais et "l'eutrophisation du milieu" (les nutriments s'y accumulent). Quelques spécimens ont pu être retrouvés à Marchiennes, mais elle n'en est pas moins considérée comme "en danger critique".
 
Une photo d'une Dolomedes plantarius. / © MAXPPP
Une photo d'une Dolomedes plantarius. / © MAXPPP

La petite Baryphyma pratense, observée dans dans des prairies umides de Clairmarais, près de Saint-Omer, est elle aussi "en danger critiquei" et d'autres espèecs comme la Pardosa purbeckensis, uniquement trouvée dans l'estuaire de la Slack, pourrait également disparaître de la région. 
 

Sur le même sujet

Découverte de l'Institut Saint-Luc de Tournai

Les + Lus