PSA Valenciennes : menacé de licenciement pour avoir récupéré un joint dans une poubelle

Un salarié de PSA Valenciennes pourrait être licencié pour avoir pris un joint en caoutchouc d'une valeur de quelques euros dans une poubelle du site, d'après la CGT.

Un salarié "d'une trentaine d'années en grande difficulté financière et personnelle" d'après Cédric Brun délégué CGT a été fouillé par les gardes à la sortie du site le 12 septembre. Ils ont, apparemment, découvert sur lui une "bande de joint" suite à une dénonciation. Il voulait l'utiliser pour "réparer ses convecteurs gaz" .

Le salarié dit les avoir pris "dans une poubelle". Des propos contestés par le service communication de PSA Valenciennes, qui précise qu'ils n'étaient "pas destinés à la destruction" et refuse de donner le montant estimé de ce "vol". Pour les syndicats, ils s'agirait de quelques euros.

Faute grave ?

Le salarié, qui a plus de 13 ans d'ancienneté, n'a jamais eu de problème, d'après les syndicats. Il a été convoqué à un entretien le 23 septembre dans le cadre d'une procédure disciplinaire qui pourrait aboutir à un licenciement pour faute grave, "conformément au règlement" précise l'entreprise.

En 2012, déjà une salariée du site avait été licenciée pour avoir transporté dans ses affaires des raclettes pour laver le sol d'une valeur de 3 euros. Elle voulait juste les changer de poste. Elle a finalement été réintégrée.