“Quand j'vois ton port, j'ai honte” : la réponse à la vidéo anti Le Pen de Cuvillier

Extrait de la vidéo "Quand j'vois ton port, j'ai honte".
Extrait de la vidéo "Quand j'vois ton port, j'ai honte".

Un internaute a publié une parodie de la parodie mise en ligne la semaine dernière par Frédéric Cuvillier "Quand Le Pen monte, j'ai honte", répérée . 

Par France 3 Nord Pas-de-Calais web

La semaine dernière, Frédéric Cuvillier, tête de liste PS dans le Pas-de-Calais pour les élections régionales a voulu faire le buzz en se faisant filmer chantant une parodie anti Marine Le Pen de la célèbre chanson populaire "Quand la mer monte" : « Quand Le Pen monte, j'ai honte. Quand elle descend, j'suis content. Quand elle s’ra basse, elle r’prendra le train d’Arras.». Une chanson très commentée, saluée par les uns, critiquées par les autres. 

Voici la parodie de la parodie ! Elle est signée d'un certain Rollon Rolloff, qui l'a postée sur Youtube il y a 3 jours. Elle a été réperée par la page Facebook Le Journal du Boulonnais. "Quand j'vois ton port, j'ai honte. Quand j'vois tes quais, ça me fait pleurer." Sur des images tristes du port de Boulogne et de Frédéric Cuvillier. 

"Y'a donc rien d'mieux à faire qu'pousser la chansonnette"

Anonyme, l'homme qui a réalisé cette vidéo, ne se revendique d'aucun parti mais critique sévèrement l'initiative du maire de Boulogne et plus généralement sa politique. ""Quand j'vois ton port" est une réponse à la vidéo "Quand Le Pen monte" de Monsieur Cuvillier, maire PS de Boulogne Sur Mer, pour lui rappeler que les habitants du Pas De Calais sont libres de voter selon leur conscience et qu'il ferait mieux d'employer ses talents à redresser l'économie de sa ville."

parodie cuvillier

Pour rappel, voici la vidéo de Frédéric Cuvillier et une autre sur le même thème, mais avec des paroles différentes (en ch'ti), réalisée par des musiciens nordistes.

video cuv

Compo collective anti FN . Attention c'est en ch'ti. Stéphane, david, franck, ben

Posté par David Legrand sur jeudi 29 octobre 2015

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Dimanche en politique - 30 ans après l'affaire du voile à Creil, reste-t-il des traces ?

Les + Lus