RC Lens : "Nous sommes les propriétaires du club", réaffirme Hafiz Mammadov

Publié le Mis à jour le
Écrit par YF

Dans un entretien diffusé sur le site AzeriSport, l'actionnaire majoritaire du Racing Club de Lens, Hafiz Mammadov, réaffirme qu'il reste bien le propriétaire des Sang et Or qui doivent trouver 5 millions d'euros pour compléter leur budget. 

"Nous sommes les propriétaires de Lens", réaffirme Hafiz Mammadov dans l'interview diffusée par le site AzeriSport qui lui demandait s'il était toujours aux commandes du club artésien. "La dernière fois, les Français m'ont demandé de faire un communiqué parce que les gens là-bas étaient inquiets". L'homme d'affaires azerbaïdjanais rappelle qu'il a déjà beaucoup investi à Lens - environ 20 millions d'euros - depuis le rachat effectué à l'été 2013. "Le problème, c'est qu'il a fallu verser du cash à trois reprises. Les deux premiers versements ont été tenus, mais il y a eu du retard pour le troisième". "Nous avons beaucoup de projets pour Lens", assure-t-il. "A l'avenir, le club n'aura plus aucun souci financier".

Hafiz Mammadov revient sur ses discussions avec Daniel Percheron, le président PS du Conseil régional du Nord Pas-de-Calais. "Il y a aussi le projet de libérer gratuitement 1 à 2% d'actions pour les supporters", raconte-t-il. "C'est le gouverneur local (sic) qui me l'a conseillé". "Avant notre arrivée, personne ne voulait se rapprocher du club", se félicite l'Azerbaïdjanais. 

"Il manque 5 millions d'euros au budget"  

"Actuellement, il manque 5 millions d'euros budget", signale toutefois Hafiz Mammadov. "Nous devons payer la moitié de cette somme avant la fin du mois de janvierIl faudra aussi boucler la reconstruction du stade. Le gouverneur (re-sic) a dépensé 72 millions d'euros pour le club. Lens est un club avec une histoire et des supporters fervents. Nos projets avec ce club aideront le développement du football en Azerbaïdjan". 

Dans cette interview, l'homme d'affaires n'évoque ni Gervais Martel, le président du RC Lens, ni Grégory Maquet, le patron de Century 21 Bénélux, qui a lui récemment transmis une offre de rachat du club artésien pour un montant de 2.5 millions euros. La Direction Nationale de Contrôle de Gestion (DNCG) doit se pencher ce mois-ci sur les comptes des Sang et Or à mi-exercice.