Cet article date de plus de 5 ans

Régionales 2015: la Picardie absente du débat décevant entre les 3 principaux candidats

Mardi soir, à Lille, Europe, ITélé et La Voix du Nord organisaient le 1er débat entre Xavier Bertrand (LR), Marine Le Pen (FN) et Pierre de Saintignon (PS), candidats à la présidence de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie. Un débat confus, décevant qui a largement oublié de parler de la Picardie.
C'est à Lille, dans les locaux de la télé locale lilloise Weo, que ce débat avait été organisé. Un débat qui se voulait exceptionnel puisqu'il réunissait pour la 1ère fois les 3 principaux candidats à la tête de la future grande région Nord-Pas-de-Calais-Picardie. Un débat "vendu" comme une victoire pour les médias impliqués, après la tragi-comédie de l'émission de France 2 Des Paroles et des Actes la semaine dernière...Mais, hier soir, nous étions loin du si grand débat annoncé...

Un débat sur des Régionales qui traite de questions nationales


Exceptionnel ? D'un point de vue technique tout d'abord, pas vraiment: la réalisation était spartiate, l'image pas très bonne et le son amateur...Même regardé à la télé, le débat avait des airs d'émission web...Mais, me direz-vous, il s'agit là de considérations de professionnels qui n'enlèvent en rien à la qualité de la chose...

Encore faut-il que la qualité ait été au rendez-vous...Que dire de l'omni-présence des 2 journalistes nationaux que sont Jean-Pierre Elkabach et Mickael Darmon dans un débat sur des thématiques régionales...Notre pauvre confrère de La Voix du Nord, dont je rappelle qu'il s'agit d'un quotidien régional, n'a eu droit qu'à 2 questions en plus de 2 heures d'émission. Ce fut d'ailleurs les 2 seules fois où l'on a pu apercevoir son visage...Rien que ça résume bien le ton de débat sur les élections nationales, pardon régionales!!

Car le débat s'est très rapidement orienté vers les questions nationales avec celle, attendue, des migrants, qui n'a rien d'une compétence régionale: Xavier Bertrand et Marine Le Pen ont fait part de leurs solutions, des solutions nationales, qu'ils ne pourront jamais mettre en oeuvre en tant que président de Région...
Une tournure soutenue par les 2 journalistes qui n'avaient de cesse de ramener le débat à des questions nationales, histoire d'entretenir un peu plus les ambitions présidentielles affichées de Xavier Bertrand et Marine Le Pen.

Brouhaha et affrontement


Le débat fut souvent confus: les candidats parlaient les uns en même temps que les autres, ne s'écoutaient pas et finissaient par broyer leurs messages. La confrontation politique a souvent tourné à la charge, parfois violente et brutale, chaque candidat en accusant un autre de faire le jeu du 3ème...

Le "désamour" entre Marine Le Pen et Xavier Bertrand était plus que palpable...Une situation dont Pierre de Saintignon a su profiter pour tirer son épingle du jeu: pendant que le candidat LR et la tête de liste FN s'envoyaient des phrases assassines à la figure, celui dont tous raillaient le déficit de notoriété a occupé avec calme et sincérité régionale le terrain laissé libre par ses 2 concurrents qui s'entraînaient pour un futur débat de présidentielle....

Jean-Pierre Elkabach et Mickael Darmon ont entretenu ce brouhaha, coupant la parole à l'interviewé après lui avoir posé une question....Difficile de comprendre dans de telles conditions ce que les uns et les autres envisagent pour la future grande région...Encore fallait-il qu'il ressorte des choses concrètes de ce débat.
Ce qui est loin d'avoir été le cas: outre quelques propositions, ces 2 heures ont surtout été l'occasion de passe d'armes, de règlements de compte et de jeu politique....


Et la Picardie dans tout ça ?


Il ressort une évidence de ces 2 heures décevantes: Xavier Bertrand, Marine Le Pen et Pierre de Saintignon ont oublié que dans "Nord-Pas-de-Calais-Picardie" il y a Picardie...Il n'a été question de notre région que 2 fois, et cela dans la bouche du candidat LR: pour attaquer la mairie FN de Villers-Cotterêts et pour défendre son bilan en tant que maire de Saint-Quentin...Quant aux 2 autres débatteurs, silence radio...La Picardie a très largement été oubliée...Pire: il semblerait qu'elle n'existe pas pour Pierre de Saintignon et pour Marine Le Pen...Pour Xavier Bertrand, c'est peut-être un peu plus facile de s'en souvenir...Même les journalistes ont passé à la trappe notre région...

Si certains avaient des craintes de voir la Picardie se faire "manger" par le Nord-Pas-de-Calais, ce débat ne les aura certainement pas rassurés...
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales 2021 politique élections médias