Régionales 2021 Hauts-de-France : pas de bulletin de la gauche unie lors du vote d'Éric Dupond-Moretti à Cousolre

Il n'y avait aucun bulletin de la liste de la gauche unie à Cousolre pendant 4 heures, là où Éric Dupond-Moretti, candidat LREM pour les régionales, a voté ce matin. Dans les Hauts-de-France, plusieurs couacs ont été recensés dans les bureaux de vote de la région ce dimanche matin.

À Cousolre, il n'y avait aucun bulletin de vote pour la liste de Karima Delli pendant plus de 4 heures ce dimanche matin, alors même que le garde des Sceaux y a voté aux alentours de 9h15.
À Cousolre, il n'y avait aucun bulletin de vote pour la liste de Karima Delli pendant plus de 4 heures ce dimanche matin, alors même que le garde des Sceaux y a voté aux alentours de 9h15. © FTV

L’alerte a été lancée par Benjamin Saint-Huile, maire de Jeumont (Nord), président de la communauté d’agglomération Maubeuge Val de Sambre et candidat aux régionales pour l’union de la gauche.

"Quelques électeurs m’ont contacté dans la matinée pour me faire savoir qu’il n’y avait pas de bulletin de vote Karima Delli dans les deux bureaux installés dans le gymnase de Cousolre", raconte-t-il.

"Je m’y suis rendu aux alentours de 11 heures et j’ai constaté qu’il n’y avait pas de bulletin de vote Pour le Climat pour l’emploi. Le maire m’a assuré ne pas l’avoir reçu".

Éric-Dupond Moretti a voté dans ce bureau de vote

Cousolre, petite commune de 2 300 habitants où un certain Eric Dupond-Moretti - garde des Sceaux et tête de liste de la majorité présidentielle dans le Pas-de-Calais pour les régionales - a voté ce matin, aux alentours de 9h15. "Eric Dupond-Moretti a voté à 9h et ne s’est pas ému de ne pas voir le bulletin de vote Karima Delli sur la table, le seul manquant. C’est pourtant la seule proposition de la gauche pour ces régionales dans les Hauts-de-France et on peut s’inquiéter de l’équité républicaine", dénonce le maire de Jeumont.

Les bulletins de la liste menée par Karima Delli ont été installés sur les tables des bureaux de vote de Cousolre peu après midi.
Les bulletins de la liste menée par Karima Delli ont été installés sur les tables des bureaux de vote de Cousolre peu après midi. © Bertrand Théry / FTV

Il aura fallu attendre midi et un aller-retour des assesseurs en sous-préfecture pour retrouver les bulletins de vote de la liste de l’union de la gauche dans les deux bureaux de vote de Cousolre. À cette heure-là, 300 électeurs sur les 1564 inscrits avaient voté, soit un taux de participation de 19%.

À qui la faute ?

La procédure veut que les maires vérifient que tous les bulletins représentant les différentes listes sont disponibles, comme nous le confirme la sous-préfète de l’arrondissement d’Avesnes-sur-Helpe Corinne Simon. "Les différents maires ont eu des bulletins de vote il y a quelques jours de cela. Il leur appartient de vérifier que tous les bulletins sont présents et toutes les listes représentées. J’ai la possibilité de réapprovisionner toutes les communes qui me le demandent mais je ne peux le faire que si les élus m’appellent".

"J’ai la possibilité de réapprovisionner toutes les communes qui me le demandent mais je ne peux le faire que si les élus m’appellent".

Corinne Simon, sous-préfète d'Avesnes-sur-Helpe

Le maire de Cousolre, élu en mai dernier suite à des élections partielles, était-il au courant de ces règles ? Dans tous les cas, elle les lui a rappelées. "Il appartient désormais à la liste de gauche de porter un recours ou pas, ce que je ne sais pas à l'heure actuelle", précise la sous-préfète, qui a néanmoins demandé au président du bureau de notifier cette latence de près de 4 heures dans le procès verbal.

Tout dépendra également de la participation. "Il appartiendra ensuite au juge de prendre une décision pour faire invalider ou non les votes dans cette commune".

Dans la Somme, les assesseurs récupèrent les bulletins non-utilisés dans la poubelle

Dans la région, d’autres couacs ont été recensés dans plusieurs bureaux de vote. La maire de Le Quesnoy a appelé la sous-préfecture pour signaler le manque de bulletins LREM aux alentours de 9h45. Le problème a été rapidement réglé, assure Corinne Simon.

À Becordel-Bécourt, petit village de la Somme par exemple, il n’y avait que 16 bulletins pour la liste d’Audric Alexandre pour… 132 inscrits.

Dans le bureau de vote de Bécordel-Bécourt dans la Somme, il n'y a pas assez de bulletins de vote pour la liste pro-européenne d'Audric Alexandre comparé au nombre d'électeurs inscrits.
Dans le bureau de vote de Bécordel-Bécourt dans la Somme, il n'y a pas assez de bulletins de vote pour la liste pro-européenne d'Audric Alexandre comparé au nombre d'électeurs inscrits. © Céline Crochet

Système D pour les assesseurs qui ont dû récupérer les bulletins non-utilisés et jetés dans les poubelles des isoloirs pour les remettre à disposition des électeurs suivants.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales 2021 politique élections polémique société