Renard, grenouille ou papillon s'affichent dans une fresque géante réalisée par deux graffeurs entre Arras et Lens

Deux graffeurs originaires de Lens et Dunkerque, Bertrand Parse et Cyber, ont travaillé pendant un mois sur une œuvre dont le thème est la biodiversité locale. C'est la plus longue fresque de street-art réalisée en région Hauts-de-France : 200 mètres le long d'un mur anti-bruit sur la RN17.
Bertrand Parse peint un renard roux. Il lui a fallu une matinée pour le faire.
Bertrand Parse peint un renard roux. Il lui a fallu une matinée pour le faire. © Cyber

"Ca a commencé il y a 3 ans, par un mail, me proposant de participer en tant que graffeur à cet appel à projet. J'ai dit ok ! Et après un premier jet et trois ou quatre maquettes, nous en sommes là" explique Bertrand Delaporte alias Bertrand Parse, Lensois de 35 ans, passionné depuis ses 13 ans par le street art et par le graf en particulier. 

Le projet de fresque a été envisagé dès le début pour que le mur anti-bruit s'insère bien dans l'environnement local. Les esquisses des fresques ont été soumises à la validation du maire d'Avion, de la DREAL (Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement) Hauts de France ainsi que de l'exploitant du réseau routier (Direction Interdépartementales des Routes Nord) et le thème avait été retenu en collaboration avec le service jeunesse la ville d'Avion parmi plusieurs thèmes : nature, culture, patrimoine, portraits, jumelage... 

Pipit-des-arbres (peint par Bertrand Parse), écureuil (par Cyber) sont les deux premiers animaux à avoir été représentés. Au total, 53 espèces ont été peintes.
Pipit-des-arbres (peint par Bertrand Parse), écureuil (par Cyber) sont les deux premiers animaux à avoir été représentés. Au total, 53 espèces ont été peintes. © Bertrand Parse

Accompagné par Cyber, 31 ans, Dunkerquois, qu'il a rencontré dans un magasins vendant des bombes de peintures à Lille, il y a quelques années, ils viennent de réaliser la plus longue fresque des Hauts-de-France. Sur environ 200 m d'un mur anti-bruit de la RN 17, à l'occasion du passage à 2x2 voies de la RN, ils ont peint des oiseaux, des batraciens et de nombreux quadrupèdes que l'on peut retrouver dans un rayon tout proche du lieu. 

© Bertrand Parse

"Le thème imposé était la biodiversité locale. On nous a donné accès à une banque d'images et on a choisi ce qui était le plus graphique. Par exemple, le renard, tout le monde connaît, et en termes de couleurs, c'est plutôt sympa !", explique Bertrand, précisant que les textes, les signatures étaient interdits tout simplement pour empêcher les automobilistes de vouloir les lire. 

"Perso, je trouve qu'on était un peu enfermés des deux côtés de la route avec ce mur anti-bruit. Maintenant, ça apporte de la gaieté, de la couleur", estime-t-il. Au total, une soixantaine d'espèces animales ont été graffées, de manière réaliste, à la bombe, par les deux passionnés, fiers de leur réalisation. 

Grenouille verte. "A la bombe on travaille d'abord les foncés puis on éclaircit et on termine par les effets de brillance. Il y a jusqu'à 9 teintes pour faire le dégrader du foncé au clair"
Grenouille verte. "A la bombe on travaille d'abord les foncés puis on éclaircit et on termine par les effets de brillance. Il y a jusqu'à 9 teintes pour faire le dégrader du foncé au clair" © Bertrand Parse

"On est super contents que cela soit la plus longue fresque réalisée dans le Nord et le Pas-de-Calais", confirme Cyber précisant que "les retours sont bons, ne serait-ce à en juger par les klaxons des voitures qui passent". Un accueil sympa donc qui a encouragé les deux street-artistes dans leur travail parfois difficile sur la RN17. "Les conditions de sécurité étaient bien sûr prises mais la chaleur a été difficilement supportable début juin car, la voie rapide et les voitures renvoient beaucoup de chaleur", explique Cyber.

La fresque a été terminée le mardi 29 juin. Les deux hommes qualifient de "belle et peu commune" cette expérience de graffer pendant un mois sur l'autoroute. "Et puis, cela nous apportera de la visibilité !", conclut Cyber... Effectivement, 20 000 véhicules passent ici chaque jour.

Si vous souhaitez admirer la fresque, sachez qu'elle se trouve sur la commune d'Avion et qu'elle a été réalisée sur le sens Lens-Arras. L'année prochaine 200 autres mètres seront réalisés dans l'autre sens. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
art culture peinture