Cet article date de plus de 4 ans

Renato Civelli fait ses adieux au LOSC : "Quittons-nous pour nous aimer toujours"

Le défenseur lillois a joué hier soir contre Rennes son dernier match en Ligue 1. Saluant avec émotion ses coéquipers, il a résumé son départ avec un proverbe, ajoutant : "Je ne quitte pas la France, je quitte la L1".
"Quittons-nous pour nous aimer toujours", a déclaré, ému devant ses coéquipiers lillois, le défenseur Renato Civelli qui va retourner en Argentine à 33 ans après son dernier match en France conclu mercredi par un résultat nul contre Rennes dans le Nord (1-1).

Un proverbe pour ses adieux


"J'ai côtoyé des grands joueurs et je vais retenir beaucoup de plaisir de ce club", a raconté le joueur passé par Marseille (2006-2009), Nice (2010-2013) et le Losc, depuis l'été 2015. "J'ai fait un petit discours, j'ai fait mes adieux. J'ai lu un proverbe qui résume très bien ma situation: Quittons-nous parfois pour nous aimer toujours. Il y avait de l'émotion, mais je ne quitte pas la France, je quitte la L1."

J'ai abordé le match comme tous les autres de ma carrière, de la meilleure façon possible


Formé à Banfield, en Argentine, Civelli a disputé 207 matches de L1 et inscrit sept buts, libéré par le LOSC à six mois de la fin de son contrat. "J'ai abordé le match comme tous les autres de ma carrière, de la meilleure façon possible", a poursuivi le natif de Pehuajo, qui a également porté les couleurs de Bursaspor en Turquie (2013-2015).
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
losc football sport