• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Retour précoce des pollens dans les Hauts-de-France

Le pollen du noisetier fait un retour précoce dans la région Hauts-de-France / © Wolfgang Kumm/dpa/picture-alliance/Newscom/MaxPPP
Le pollen du noisetier fait un retour précoce dans la région Hauts-de-France / © Wolfgang Kumm/dpa/picture-alliance/Newscom/MaxPPP

Selon la carte de vigilance aux pollens, le risque d'allergie aux pollens de noisetier et d'aulne, est actuellement de niveau moyen dans l'Aisne, l'Oise, la Somme, le Nord et le Pas-de-Calais.

Par Camille Di Crescenzo

Moins touchée que le sud du pays, la région Hauts-de-France n'est pas épargnée par les pollens qui ont littéralement explosé.
Celui de l'aulne et celui du noisetier notamment font un retour précoce dans nos contrées. L'alerte donnée par le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (R.N.S.A.) est de niveau moyen pour les cinq départements. 
Carte de vigilance des pollens mise à jour le 22 février / © RNSA
Carte de vigilance des pollens mise à jour le 22 février / © RNSA


D'où vient le pollen ?


Le pollen est la semence mâle produite par les étamines des fleurs. Chaque grain mesure de 20 à 40 microns (0,02 à 0,04 mm). Ces minuscules particules forment une poussière facilement emportée par le vent, ce qui leur permet d'aller féconder les organes femelles des fleurs (pistils). C'est cette fine poussière qui est à l'origine de la rhinite allergique. 

Ce beau temps est aussi responsable d'une qualité d'air médiocre dans l'Oise, la Somme et l'Aisne, à mauvais dans le Nord et le Pas-de-Calais. L'observatoire de l'air, Atmo Hauts-de-France, met en garde les personnes allergiques et rappelle les bons gestes à avoir comme privilégier les modes de déplacement doux (vélo, marche, trottinette ...), préférer les transports en commun, ne pas brûler ses déchets verts (c'est interdit depuis 2011) ou encore éviter de faire des exercices physiques intenses à proximiter des axes routiers.

Dans le Monde, on estime que la pollution de l'air est responsable de 1,3 million de décès chaque année (OMS - Organisation Mondiale de la Santé).
 

Sur le même sujet

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC

Les + Lus