Salon de l’agriculture : "Tous les jours je trie, c'est ancré dans ma façon de travailler", les agriculteurs français champions du recyclage des déchets agricoles

Publié le Mis à jour le

Grande consommatrice d’emballages plastiques, la filière agricole génère chaque année des tonnes de déchets. En France, 300 000 agriculteurs trient leurs déchets. Un travail au quotidien pour redorer le blason du secteur en termes d’écologie.

"Je suis agriculteur et éleveur et j’ai toujours été soucieux de l’environnement". Jean-Paul Fiers est agriculteur à Hondschoote dans le Nord. Sur son exploitation de 133 hectares, il cultive du blé tendre, des betteraves sucrières, des pommes de terre ou encore du lin. Il élève également près de 140 bêtes. Autant dire que chaque année, son exploitation engendre des kilos de déchets.

Mais depuis plus d’une dizaine d’années, Jean-Paul Fiers recycle la quasi-intégralité de ses déchets agricoles. Tout y passe : filets, ficelles, bâches d’ensilage, de l’enrubannage, des bidons et même des produits phytosanitaires.

Ce n’est pas parce que l’on fait de l’agriculture conventionnelle qu’on ne remet pas en cause nos pratiques.

Jean-Paul Fiers, agriculteur et éleveur dans le Nord

Pour cet agriculteur, le recyclage est un vrai travail au quotidien : "tous les jours je trie, c’est ancré dans ma façon de travailler. Ce matin, j’ai récolté 1000 boules de ficelles et j’ai passé un quart d’heure à ramasser des sacs poubelle", raconte l’agriculteur.

Une économie circulaire

L'agriculture étant un secteur utilisant des quantités non-négligeables de plastique, le recyclage des déchets est un enjeu primordial en termes d’environnement. Le gisement annuel est estimé à 116 000 tonnes. Une problématique qui concerne à la fois l’agriculture conventionnelle et biologique.

Depuis 2001, l’organisme Adivalor (Agriculteurs, distributeurs, industriels pour la valorisation des déchets agricoles) se charge de collecter et de traiter plusieurs fois dans l’année les déchets triés par les agriculteurs. Dans la Somme, 79 points de collecte sont mis à disposition. "Il y a 20 ans, on considérait que bruler les déchets ou les jeter à la poubelle ce n'était pas très responsable, c'est pour cela que l'organisme a été créé", explique Christophe Grison, céréalier dans l'Oise et président d'Adivalor. 

300 000 agriculteurs trient leurs déchets en France

Comme Jean-Paul Fiers, 300 000 agriculteurs français trient chaque année leurs déchets, ce qui en fait les champions du recyclage en Europe. En 2021, 89 000 tonnes d’emballages et plastiques usagés ont été collectées. Ces déchets sont recyclés à plus de 90 % (hors films de paillage) selon l’organisme. "Il n'y a qu'en France que l'on recycle autant", se félicite le président d'Adivalor.

Des déchets plastiques retransformés en sacs poubelles, films, et autres emballages pour le secteur agro-alimentaire. Une réelle économie circulaire en somme avec pour objectif le 100% recyclé d’ici 2030. "Nous voulons viser l’excellence et ouvrir de plus en plus de centres de recyclage. Il ne faut plus qu’il y ait un seul agriculteur en France orphelin d’une solution de recyclage", conclut Christophe Grison.