• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Le Salon du livre d'Oletta en Corse crée un prix en hommage au journaliste nordiste Hervé Ghesquière

Hervé Ghesquière était "tombé amoureux des pierres d'Oletta, de la Corse" / © PHILIPPE HUGUEN & PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP
Hervé Ghesquière était "tombé amoureux des pierres d'Oletta, de la Corse" / © PHILIPPE HUGUEN & PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

Le prix rend hommage aux grands reporters comme l'avait été Hervé Ghesquière, détenu 18 mois en Afghanistan aux côtés de Stéphane Taponnier.

Par Quentin Vasseur

Il est né à Lille et a grandi à Marcq-en-Baroeul mais c'est en Corse, qu'on lui rendra hommage le 10 juin et chaque année par la suite. Le salon du livre d'Oletta, en Haute-Corse, crée pour sa troisième édition un prix Hervé Ghesquière.

Ce prix "récompensera chaque année une œuvre littéraire dont l'auteur témoigne et couvre les événements en qualité de journaliste/grand reporter" avance un communiqué.

​Pourquoi la Corse ? Evelyn Adam, responsable presse du salon du livre d'Oletta, est à l'origine de cette initiative. "Hervé a connu Oletta, c'était un ami" confie-t-elle, rappelant que Hervé Ghesquière était "tombé amoureux des pierres, de la Corse."

Le journaliste nordiste, qui a travaillé à France 3 Nord-Pas-de-Calais, avait réalisé de nombreux grands reportages couvrant des conflits notamment en Croatie, en Bosnie ou au Rwanda. Enlevé en Afghanistan le 29 décembre 2009 avec son collègue Stéphane Taponier, ils étaient libérés le 29 juin 2011, après 547 jours de captivité.

À son retour, Hervé Ghesquière a écrit au Touquet un livre intitulé "547 jours" avant de travailler pour le magazine "Envoyé spécial", tout en s'engageant dans la défense des otages français à l'étranger.  Il s'est éteint le 14 juin 2017 à l'âge de 54 ans.


Ce sont les reporters comme lui que veut récompenser son prix éponyme au salon du livre d'Oletta. Evelyn Adam veut "rendre hommage à ceux qui après avoir pris des risques, ont le courage de témoigner le stylo à la main."


C'est un très bel hommage rendu à Hervé


En témoignent, justement, les cinq livres sélectionnés cette année : Sales guerres de Laura Maï GaveriauxLa communauté d'Ariane Chemin et Raphaëlle BacquéLes Passeurs de livres de Daraya de Delphine MinouiLes revenants de David Thomson et Dans quelle France on vit d'Anne Nivat.

"C'est un très bel hommage rendu à Hervé" a salué dans un mail son épouse Sandrine Guesquière, qui remercie Mme Adam et "toute l'équipe d'Oletta pour l'énergie déployée à la préparation de ce prix et pour le bonheur partagé de continuer à faire vivre pour nous l'âme d'Hervé, passionné par son métier."

Le jury de ce prix sera présidé par Patrick Poivre d'Arvor.

A lire aussi

Sur le même sujet

Mon corps, j'en fais vraiment ce que je veux ?

Les + Lus