Séries Mania. "Je ne suis venue que pour Shy’m" : les Lillois largement présents à l'ouverture du festival

Publié le Mis à jour le
Écrit par Martin Fort

Plusieurs centaines de Lillois étaient présents dans la soirée du jeudi 26 août au Nouveau Siècle à Lille pour apercevoir les personnalités du festival Séries Mania défiler sur le tapis rouge. Et notamment Shy’m, la star de la soirée.

Le public et le tapis rouge, nettoyé de longues minutes, attendaient, ce jeudi 26 août, les stars du festival Séries Mania. Enfin, certaines plus que d’autres. "Je ne suis venue que pour Shy’m", avoue Marion, 28 ans, quelques minutes avant le début de la cérémonie. "Je veux faire une photo avec elle pour changer mon fond d’écran", ajoute-t-elle, enthousiaste et sûre de son plan.

La jeune femme, comme plusieurs autres personnes interrogées, nous confie son faible pour la chanteuse, devenue désormais actrice. L'applaudimètre, le temps passé à signer des autographes et à prendre des photos avec le public, transforme le sentiment diffus que Shy’m est la star de la soirée en sensation tangible. "Tout me plaît chez elle, et notamment car elle se fiche des regards des autres", explique Marion, sa fan numéro 1.

19h10, Shy'm arrive et est rapidement entourée de regards énamourés. Mais, parait-il, il n’y a pas d’amour mais que des preuves d’amour. Justement, Alexis, 20 ans, présent depuis 15h devant le tapis rouge, en a une : "Je fais l’aller-retour de Paris dans la journée pour la voir", assure celui qui se dit fan "depuis 10 ans"

Derrière Shy’m, les acteurs de la série de TF1 Demain nous appartient peuvent s’enorgueillir d’une belle popularité dans le public lillois. Eraj et Lola, deux adolescents, et deux raisons de venir : "je connais personnellement un des acteurs, Franck Monsigny", pour le premier, "je regarde souvent la série", pour la seconde.

Mais à côté d’Amandine, 18 ans, ces deux-là font figure d’amateurs. La jeune fille présente ses classeurs remplis de photos des membres de la série, à qui elle parle régulièrement sur les réseaux sociaux. Une vraie chasseuse de stars. "On fait des kilomètres", traduit sa mère. Quelques détails sont encore néanmoins à régler. L’oncle d’Amandine hèle une des actrices en brandissant sa photo. "Eh mais ce n’est pas moi", répond-t-elle. Sans rancune. Amandine enchaîne les selfies et les autographes. Ils viendront garnir les 500 photos de la collection de l’adolescente. "Ca me rend heureuse", s’épanche-t-elle. 

Tous n’ont pas la même réussite dans leur entreprise. Sébastien, venu pour voir Ramzy Bedia, à l’affiche d’une série présentée au festival, Or de lui, souhaite remettre à l'acteur un cadeau : décorateur, il a confectionné une lampe ornée d’une référence à la série culte H, dont Ramzy était l’une des principales vedettes. Sans succès puisque l'acteur n'a finalement pas été aperçu sur le tapis rouge.