• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Venue d'Emmanuel Macron à Albert (Somme) : une vingtaine de manifestants déplacée de force par les gendarmes

Plusieurs manifestants ont été portés par des CRS / © Ludovic MARIN / AFP
Plusieurs manifestants ont été portés par des CRS / © Ludovic MARIN / AFP

Le groupe de manifestants qui attendait le Président de la République Emmanuel Macron, devant la mairie de la commune où ce dernier doit s'entretenir avec le Premier ministre britannique Theresa May, a été dégagé manu militari par les gendarmes mobiles vers 12h40.

Par AJ

Venus pacifiquement pour rencontrer le Président de la République Emmanuel Macron, attendu ce vendredi 9 novembre à 13h à la mairie d'Albert (Somme), une vingtaine de manifestants a été évacuée de force par les gendarmes mobiles.

Arrivé en cours matinée devant la mairie de la commune, le groupe de citoyens vêtus de gilets jaunes, essentiellement composé de retraités et de quelques jeunes, s'était réunis dans l'espoir de s'entretenir avec le chef d'Etat pour lui déclarer leur mécontentement sur sa politique.

Faisant face à un dispositif de sécurité impressionnant, ils patientaient parqués de l'autre côté de la place de la mairie en entonnant des chants peu flatteurs à l'encontre du Président de la République ("Macron Monarque"). Jusqu'à ce que les gendarmes mobiles reçoivent l'ordre de les évacuer le plus vite possible vers 12h40. 
 

 Refusant de se laisser faire, les manifestants ont répondu en s'asseyant par terre, avant d'être déplacés manu militari dans une rue perpendiculaire à la mairie, où ils ne pourraient être vus par Emmanuel Macron.

Si aucun d'entre eux n'a été blessé, les manifestants ont été bien bousculés et n'auront pas l'occasion d'échanger avec le chef d'Etat. Plusieurs femmes ont notamment été portées par des gendarmes mobiles.
 
 
© FTV
© FTV

Sur le même sujet

La vidéo du crémeux de courge spaghetti au cerfeuil

Les + Lus