50€ par mois pour se garer au parking de l'hôpital : la colère des étudiants des instituts de formation du CHU d'Amiens

Les étudiants des instituts de formation du CHU d'Amiens ont appris qu'ils devront désormais payer le parking pour pouvoir se rendre en cours. Une mesure qui doit entrer en vigueur en décembre et qui inquiète de nombreux étudiants. Le montant du stationnement s'élève à 50 euros par mois.

C'est la stupéfaction, lundi 4 octobre, lorsqu'à la fin d'une réunion avec la direction du CHU d'Amiens, la nouvelle tombe. Les étudiants des instituts de formation (infirmiers, kinés, aide-soignants, ambulanciers, manipulateurs radio...) apprennent qu'à partir du mois de décembre, il devront désormais payer le stationnement pour pouvoir se garer sur le parking de l'hôpital.

"Le parking est gratuit pour les professionnels qui travaillent au CHU, précisent deux étudiants joints par téléphone, donc pour nous ce sera le cas durant nos périodes de stage, mais pas lorsqu'on sera en cours." Une subtilité que les étudiants ne comprennent toujours pas, d'autant que leurs stages s'effectuent sur une période de 5 à 10 semaines par an. Le reste du temps, il faudra donc payer. "C'est aberrant quand on sait que l'on est obligé d'aller en cours, si on n'y assiste pas, on peut se faire renvoyer", ajoutent-ils.

"Ça fait un plein de courses ou d'essence"

Ainsi, les étudiants devront choisir entre le tarif à la journée : 9 euros par jour ou prendre l'abonnement à 50 euros par mois. Un coup dur pour certains, dont le budget est déjà plus que serré. "Ça fait un plein de courses ou d'essence, calculent les représentants des promotions. Après la période de crise sanitaire que nous avons tous vécue, après les renforts que nous avons fait sur nos périodes de stage et en dehors, c'est inadmissible. Nous avons le sentiment d'être considérés comme "professionnels" uniquement lorsque cela arrange le CHU."

Au lendemain de sa mise en ligne, une pétition des étudiants recueille déjà 1900 signatures. Une demande de prise de rendez-vous avec la direction a été faite afin de pouvoir discuter de la situation. Celle-ci ne souhaite pas s'exprimer pour le moment, mais précise que le CHU communiquera bientôt plus largement sur la réorganisation des parkings et ses nouvelles conditions d'accès.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société