Des agents d'Enedis coupent volontairement l'électricité à Amiens

Dans la nuit du jeudi 23 au vendredi 24 janvier, des agents d'Enedis ont volontairement coupé l'électricité dans plusieurs quartiers d'Amiens. Un acte qui s'inscrit dans le cadre du mouvement de protestation contre la réforme des retraites. Enedis va porter plainte.
Intervention d'Enedis sur des lignes électriques (illustration)
Intervention d'Enedis sur des lignes électriques (illustration) © FTV

Dans la nuit du jeudi 23 au vendredi 24 janvier, vers 4h, des agents d'Enedis ont coupé l'alimentation en électricité de plusieurs quartiers d'Amiens.

La préfecture, une partie du quartier Saint-Roch ainsi que l'université se sont réveillés dans le noir. Au total, 200 clients ont été privés d'électricité pendant une partie de la nuit. Tout a été rétabli vers 10h00. Le quartier St-Roch avait retrouvé du courant vers 8h.

Des agissements que déplore Enedis qui va porter plainte. Une enquête va déterminer le modus operandi de cet acte.

Dans le cadre du mouvement social contre la réforme des retraites, la branche Energie de la CGT revendique des "actions classique et innonvantes" des agents du secteur de l'énergie.
Le 19 décembre 2019, un acte de malveillance avait privé d'électricité 12000 foyers dans le Beauvaisis dans l'Oise. Deux lignes électriques à très haute tension ont été volontairement coupées dans un poste à Allonne dans l'Oise. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grève économie social