Amiens 3e meilleure destination européenne au concours European Best Destination : "on va être relayés dans le monde entier"

Publié le Mis à jour le

Amiens s'offre la troisième place au concours European Best Destination, un site de voyage dédié à la promotion du tourisme en Europe. La ville se réjouit de l'engouement suscité par cette compétition et des retombées attendues.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Amiens devant Londres, Rome et Vienne, sur la troisième marche du podium derrière Ljubljana, en Slovénie et Marbella, en Espagne. La ville picarde peut être satisfaite de sa première participation au concours European Best Destination. Lors de cette compétition sur ce site Internet dédié au voyage, plus de 520 000 voyageurs de 182 pays différents ont voté pour leur destination préférée et 58 000 d'entre eux ont porté leur choix sur Amiens. "C'est la ville qui a été le plus plébiscitée par la Chine", note avec enthousiasme le vice-président d'Amiens Métropole délégué au tourisme, Paul-Eric Decle.

"On n'a jamais fait Forbes"

Après avoir été sélectionné pour ce concours, il a tout de même fallu débourser 28 000 euros, l'équivalent de la participation à trois salons professionnels selon Paul-Eric Decle : "Le classement va paraître dans National Geographic, Géo, Lonely Planet ou encore Forbes... On n'a jamais fait Forbes par exemple, ça permet vraiment une belle visibilité !"  Une opportunité d'autant plus intéressante selon l'élu que récemment, la plupart des salons se sont déroulés en visio-conférence en raison de l'épidémie de Covid-19.

Un engouement dans la ville

Pour mettre toutes les chances de son côté, la ville a beaucoup communiqué sur ce concours et reçu le soutien de la Chambre de commerce et d'industrie, de l'Université Picardie Jules Verne ou encore des associations. La collectivité a aussi travaillé à la mise en avant de ses atouts principaux sur le site European Best Destination. 

"Jules Verne était un élément différenciant", explique Paul-Eric Decle. Car tout le monde connaît Jules Verne." La cathédrale, chef-d'œuvre gothique, les hortillonnages, site unique au cœur de la ville et le quartier Saint-Leu sont autant d'atouts qui ont donné envie aux visiteurs, sans compter le titre de capitale européenne de la jeunesse.

Un secteur encore perturbé par la crise

Avec cette campagne de communication, Amiens Métropole a voulu faire en sorte que "les habitants deviennent les premiers ambassadeurs" de leur ville, un axe de travail important car l'épidémie de Covid-19 a bousculé le secteur du tourisme. Les visiteurs locaux se sont montrés plus présents ces dernières semaines. Depuis fin octobre, les sites touristiques sont autant, voire mieux fréquentés qu'en 2019. L'office de tourisme a par exemple reçu la visite de 2 835 visiteurs pendant les vacances de la Toussaint, contre 2 728 en 2019 à la même période.

Mais le secteur continue tout de même à souffrir de la crise sanitaire. D'après Paul-Eric Decle, les sites mémoriels, très fréquentés par les étrangers, n'ont pas retrouvé leur niveau de fréquentation tout comme les hôtels car les touristes locaux n'ont souvent pas besoin de trouver un hébergement.

Avec ce podium, Amiens Métropole espère donc convaincre aussi bien des visiteurs français qu'étrangers de venir découvrir cette ville encore peu mise en avant dans le monde du tourisme.