A Amiens, le lycée Delambre-Montaigne réhausse sa sécurité

Le lycée Delambre-Montaigne sera désormais équipé d'alarmes anti-intrusion et d'un système de vidéoprotection. L'établissement s'est mis au niveau des nouvelles normes de sécurité demandées pour prémunir les écoles contre le risque d'attentat.

Le dispositif se renforce, à l'entrée des lycées. Comme dans d'autres établissements des Hauts-de-France, le lycée Delambre-Montaigne d'Amiens s'équipe d'un système d'alarme anti-intrusion.

Cette sécurité renforcée s'inscrit dans le cadre du Plan particulier de mise en sûreté des établissements scolaires, actualisé en avril 2017 et visant à prémunir les établissements scolaires contre les risques d'attentat.

"L'avantage, c'est de pouvoir alerter tous les personnels et tous les élèves qu'il y a une mise en danger dans l'établissement" explique le proviseur Patrice Pertin. Ce qui permet "soit de mettre en sécurité (...) ou alors de demander aux élèves de se mettre en sécurité dans leur salle de classe en s'enfermant et en faisant le silence absolu."

Intervenants: Patrice Pertin, Proviseur du lycée Delambre-Montaigne ; Martin Domise, Conseiller régional (LR) Hauts-de-France, Administrateur du lycée Delambre-Montaigne ©France 3

Les clôtures, le portillon et le sas d'entrée avaient déjà été installés en 2015, mais il fallait renforcer davantage la sécurité notamment à l'aide d'un système de vidéoprotection centralisé à Lille "pour faciliter le cas échéant le travail des forces de l'ordre s'il le fallait" précise Martin Domise, conseiller régional (LR) et administrateur du lycée

80% des lycées picards sont déjà équipés de vidéoprotection. Au Lycée Delambre, ce sont 80.000 euros qui ont été investis, sur les 20 millions engagés par les Hauts-de-France dans ce plan de sécurité. Le plan de rénovation et de mise aux normes de sécurité doit durer jusqu'en 2021.