Coupe de France : pourtant courageux à Rennes, l'Amiens SC chute aux tirs au but

L'Amiens SC a été sorti de la Coupe de France par le Stade rennais ce samedi 4 janvier (0-0; tàb 5-4), pour le compte des 32e de finale. Enjoués pendant les 120 minutes du match, les hommes de Luka Elsner se sont écroulés aux tirs au but, malgré un Matthieu Dreyer des grands jours.
Medhi Talal (ici face à Tait et Léa-Siliki) et les siens n'ont pas pu empêcher l'élimination de l'ASC par le Stade rennais, samedi 4 janvier.
Medhi Talal (ici face à Tait et Léa-Siliki) et les siens n'ont pas pu empêcher l'élimination de l'ASC par le Stade rennais, samedi 4 janvier. © Sebastien SALOM-GOMIS / AFP
L'Amiens SC semblait pourtant tenir le coup ! Opposé au Stade rennais qui jouait à domicile pour ce 16e de finale de Coupe de France, les hommes de Luka Elsner ont fait forte impression ce 4 janvier. Tout d'abord inspirés en attaque, les Picards ont su habilement se replier pour résister à la pression des Rouge et noir en seconde mi-temps.

Ce sont les Amiénois qui ouvrent les hostilités. Pour sa première titularisation, Bumbu s'offre une frappe (4') repoussée par Mendy mais aussitôt reprise de la tête par Cornette. C'est sorti, mais la nouvelle recrue signe un autre tir dangereux en seconde période (54'), dévié par la défense rennaise.
 

Le Dreyer show

Les Bretons reprennent cependant les commandes du match à la 40e minute, emmenés par des Tait (43'; 70'; 74') et Camavinga (59') très nerveux mais qui butent contre un mur amiénois très solide. Mention spéciale à Monconduit, Lefort et Dibassy, mais surtout à Matthieu Dreyer, phénoménal en fin de rencontre. Contraint à la prolongation, le portier amiénois, seul face à Adrien Hunou (105'), sauve par un réflexe son équipe d'un but rennais.

Rennes et Amiens ne parviennent pas à se départager au terme des 120 minutes et filent alors aux tirs au but. Exercice pendant lequel se distingue le gardien picard, qui dévie la frappe de Gnobo et redonne espoir à Amiens, pénalisé par l'échec de Talal, deuxième tireur (tàb 2-2).
 

Un épilogue douloureux

Malgré le raté d'Hamari Traoré (tàb 2-3), les Amiénois ne creusent pas l'écart : Gnahoré et Dibassy, les derniers tireurs de l'ASC, manquent leur cible. Da Silva peut alors envoyer le Stade rennais en 16e de finale (tàb 5-4) et stopper le parcours d'Amiens en Coupe de France cette année.



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coupe de france football sport amiens sc