Déconfinement - Réouverture des agences de Pôle Emploi le 18 mai, déjà des postes à pourvoir dans l'Aisne

En France, les 900 agences Pôle Emploi rouvriront le 18 mai, mais uniquement sur rendez-vous, même pour faire des photocopies. Malgré une augmentation du nombre d'inscriptions, de nombreux postes sont à pourvoir, notamment chez les viticulteurs de l'Aisne.

Image d'illustration.
Image d'illustration. © FTV
Fermées depuis le 23 mars, les agences de Pôle emploi se préparent à rouvrir leurs portes le 18 mai, mais uniquement sur rendez-vous.

Le protocole est identique pour toutes les agences. À Amiens le matériel sanitaire vient d'être livré. Les équipes s'activent pour être prêtes le jour J. "À compter du 18 mai, nous allons veiller au respect de cette distance minimale de 1 mètre entre deux personnes, avec notamment un système de marquage au sol pour aider les usagers à se repérer et garantir les distances entre deux personnes, explique Sophie Bertucat, directrice de l'agence Amiens Tellier. Nous avons condamné un poste informatique sur deux pour respecter cette distanciation. Nous avons retiré quelques mobiliers dans les agences qui n’étaient pas nécessairement utiles et pour avoir plus d’espace, et chaque site disposera en son sein d’un référent sanitaire chargé de mettre en oeuvre l’ensemble des protections sanitaires et de s’asssurer quotidiennement de la présence des fournitures sanitaires indispensables, aussi bien les gels hydroalcooliques, les masques et les visières pour les conseillers Pôle emploi".

Des entretiens uniquement sur rendez-vous

Qu'ils soient à l'intiative des conseillers ou des demandeurs d'emploi, les entretiens se feront sur rendez-vous. "On a mis ça en place pour maîtriser les risques sanitaires et garantir la protection de chacun. Nous sommes obligés de maîtriser le nombre de personnes présentes dans chaque agence au même moment". 

Ainsi toutes personnes qui entreront dans une agence auront un rendez-vous, y compris pour faire des photocopies ou scanner un document. La prise de rendez-vous se fait en priorité en ligne, sur l'espace personnel sur le site de Pôle emploi, ou par téléphone en appelant le 3949.

"Le marché de l’emploi n’est pas à l’arrêt"

Le bassin amiénois compte à ce jour environ 27 000 demandeurs d'emploi, répartis sur les 3 agences d'Amiens et celle de Doullens. 

Depuis le début de la crise sanitaire, le nombre d'inscriptions a augmenté de 1,9 % dans la Somme et de 2,2 % dans les Hauts-de-France. Une hausse qui n'effraie pas la directrice. "On se doutait bien qu’on aurait une hausse mais dire qu’on aura un afflux plus important, pour l’instant, c'est l’inconnu des prochains mois, ça dépendra de la nature de la reprise de l’activité. Au regard des inscriptions, on s'adaptera".
 
Le fait est qu'avec le confinement, Pôle Emploi reste sur le pont et a mis en place une plateforme dédiée aux offres prioritaires en lien avec la crise sanitaire : "Tout ce qui est lié à la santé, tout ce qui est en lien avec le nettoyage, les infections et aussi les couturiers. On a continué. Le marché de l’emploi n’est pas à l’arrêt", précise Sophie Bertucat.
 

L'agriculture, un secteur qui recrute

Aujourd'hui s'il y a un domaine qui enregistre un nombre important d'emplois, c'est celui de l'agriculture. Dans l'Aisne, les emplois agricoles fonctionnent avec les saisons, peu importe la présence ou pas du coronavirus. 

"On se met déjà en mouvement, assure Alexandra Fauchard, directrice de l'agence Pôle Emploi de Château-Thierry. Les vendanges vont commencer fin août, pour nous c'est demain. L’année dernière, rien que sur les vendanges, les besoins étaient de 7000 à 10 000 demandes. Ça commence au mois de mai avec le palissage, après il y a la vendange et ça continue encore avec le nettoyage de la vigne. Souvent on voit la viticulture comme un emploi saisonnier. Nous, on a eu l’expérience de gens très éloignés de l’emploi qui n’ont pas travaillé depuis près de 3 ans. En les mettant sur une saison de travail viticole, on a eu l’an dernier une quinzaine de personnes qui ont été embauchées par les exploitants pour continuer l’entretien de la terre et de la vigne. Les emplois se sont pérennisés".

Confrontés aux difficultés de recrutement, le Département de l'Aisne, en accord avec les syndicats agricoles, a expérimenté depuis 2019, la possibilité de cumuler l'allocation du RSA avec une rémunération au titre d'une activité agricole saisonnière. Le dispositif est reconduit cette année dans une limite de 140 heures de travaux saisonniers.

À ces emplois saisonniers s'ajoutent les offres liées au déconfinement, notamment des postes dans le secteur du BTP et de la grande distribution.

Le point viticole de l’agence Pôle emploi de Château-Thierry est ouvert depuis le 4 mai 2020. Pour le contacter, appeler le 03 23 69 59 02.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter