Donner son sang en faisant les pronostics des Oscars à Amiens : "cela crée de l'émulation et attire les gens"

La maison du don à Amiens fait son cinéma du 23 février au 10 mars 2024. Pour l'occasion, elle sera décorée sur le thème du 7e art et proposera aux donneurs de faire des pronostics sur les gagnants des Oscars. Cet événement a pour but de donner de la visibilité à l'établissement français du sang (EFS).

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

"C'est la quatrième année que nous organisons cette opération. À chaque fois, j'ai senti de l'engouement des donneurs et des équipes de l'établissement français du sang (EFS)", raconte Pierrick Pihan, chargé de développement et de promotion. Du 23 février au 10 mars 2024, la maison du don à Amiens organise une opération spéciale cinéma. L'EFS décore l'établissement avec un tapis rouge et des affiches du 7e art.

Entre 5 % et 10 % de fréquentation en plus

Les donneurs sont également appelés à livrer leurs pronostics sur les gagnants des Oscars. Oppenheimer, Anatomie d'une chute ou Barbie, qui sera le grand gagnant le 11 mars lors de la cérémonie à Los Angeles ? "Ces questions provoquent de l'échange autour du cinéma. Cela crée de l'émulation et attire les gens", explique Pierrick Pihan. L'année dernière, la maison du don a remarqué que sur les deux semaines de cette opération le nombre de donneurs augmente de 5 % à 10 %.

Celui qui aura donné les bonnes prévisions est contacté quelques semaines après la cérémonie des Oscars. Il reçoit en retour un livre et un DVD et par la même occasion, "il revient donner son sang" explique souriant Pierrick Pihan. Cette opération vise donc à donner de la visibilité, recruter et fidéliser des donneurs pour atteindre les objectifs. Cela est nécessaire, car dans les Hauts-de-France en mai 2023, il manquait 4 000 poches de sang.

Pierrick Pihan est à l'origine de cet événement. Il raconte : "Je suis passionné de cinéma. Cette opération à un double intérêt pour moi, car je peux aussi partager ma passion". Au petit jeu des pronostics, le chargé de développement et de promotion a une préférence : "Je vais voter pour Oppenheimer, mais je l'avoue, je n'ai pas vu tous les films nommés."