• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Un émouvant hommage aux milliers de “Vies perdues” au mémorial de Thiepval

© France 3 Picardie
© France 3 Picardie

Le mémorial franco-britannique de Thiepval présente jusqu'au 9 novembre une émouvante installation artistique intitulée "Vies perdues". Cette oeuvre réalisée par l'artiste Rob Heard est constituée de 1561 figurines enveloppées de linceuls blancs.

Par Gontran Giraudeau

Les 1561 figurines de Rob Heard (@robhaerd_artist) enveloppées de linceuls blancs marquent les 1561 jours de la Première Guerre mondiale. Chacune est surmontée d'une croix en bois affichant le nombre de combattants britanniques morts ce jour-là.

Le triste record revenant au funeste 1er juillet 1916, qui a coûté la vie à 19 200 hommes (certaines sources évoquent plus de 21 000 soldats tués en intégrant les disparus, dont les restes n'ont pu être identifiés).

Dans une interview accordée à nos confrères du journal The Sun, l'artiste britannique précise que « chacun des noms sur ce mémorial n'est pas simplement une vie perdue. C'est une famille brisée, une communauté dévastée et un héritage qui se perpétue au fil des générations, même aujourd'hui. ».

 
Réactions des visiteurs à l'installation "Vies perdues" à Thiepval
L'installation "Vies perdues" de l'artiste britannique Rob Heard est à voir jusqu'au 9 novembre au mémorial de Thiepval dans la Somme. Elle est constituée de 1561 figurines ont été représentées recouvertes de linceuls blancs représentant les 1561 jours qu'a duré la Première Guerre mondiale et surmontées d'une croix représentant le jour et le nombre de soldats morts ce jour-là.
 

Deux ans de travail

Suite à un grave accident le laissant partiellement handicapé, M. Heard s'est intéressé aux personnes atteintes de blessures plus graves qui bouleversent leur vie, notamment les soldats de retour d'un conflit.

Inspiré par la bataille de la Somme, il s'est lancé dans un voyage de deux ans pour créer une œuvre d'art à grande échelle représentant le nombre de forces alliées tuées le 1er juillet 1916.

La Somme 19240 a été exposée à Exeter et à Bristol en 2016 pour commémorer le centenaire du premier jour de la bataille de la Somme, le jour de l'armistice et le centenaire de la fin de la bataille. Rob Heard a depuis commencé un nouveau projet, Shrouds of the Somme / Les Linceuls de la Somme, pour représenter les 72 396 soldats britanniques (et fantassins sud-africains), dont les corps n'ont jamais été retrouvés.

Le mémorial franco-britannique de Thiepval

Le mémorial est situé à proximité du village de Thiepval, dans le département de la Somme. Il est dédié aux armées franco-britanniques et aux soldats britanniques disparus pendant la bataille de la Somme au cours du second semestre de 1916.

Inauguré en 1932, il recense les noms de plus de 72 000 soldats disparus dans les combats.

Sur le même sujet

Concert : Yolande Bashing à Lille (électro)

Les + Lus