• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Foire aux disques d'Amiens : rencontre avec Jean-Louis Rancurel, l’œil de la scène

Le photographe Jean-Louis Rancurel à la foire du disque d'Amiens samedi 2 février 2019 / © Laurent Penichou
Le photographe Jean-Louis Rancurel à la foire du disque d'Amiens samedi 2 février 2019 / © Laurent Penichou

À la foire aux disques d’Amiens Mégacité ce samedi, devant des centaines de clichés en noir et blanc ou en couleur, le photographe Jean-Louis Rancurel raconte avec plaisir les anecdotes d’une vie au service de la musique.

Par Laurent Penichou


"J’ai 16 ans, j’y suis bien, ça ne m’a plus quitté". Jean-Louis a 16 ans en 1962, il assiste à un spectacle de Fernand Raynaud qu’il apprécie beaucoup. En première partie se produisent les Vautours, avec leur chanteur Vic Laurens. Certains jeunes ne viennent que pour ces musiciens que le comique invite volontiers pour attirer un nouveau public. Clic clac, c’est le premier des clichés d’une longue carrière au service de la musique.
 
En 1962, Jean-Louis Rancurel photographie Les Vautours dans les coulisses du Théâtre de l'Etoile : le premier d'une longue série de clichés. / © Laurent Penichou / France 3 Picardie
En 1962, Jean-Louis Rancurel photographie Les Vautours dans les coulisses du Théâtre de l'Etoile : le premier d'une longue série de clichés. / © Laurent Penichou / France 3 Picardie

Et pourtant, il avoue ne pas être spécialiste de la musique au départ. Mais tous les vendredis au Golf Drouot, les fameux Tremplins sont un formidable lieu d’échange et de rencontre pour des jeunes assoiffés de liberté. "Je suis un chasseur d’images, je ne mitraillais pas. C’est le moment qui compte, et si je ne le saisis pas et qu’il ne se reproduit pas, tant pis".
 
Jean-Louis Rancurel l'arroseur arrosé : à Londres Cat Stevens décide de prendre le deuxième appareil du photographe et lui tire le portrait / © Jean-Louis Rancurel
Jean-Louis Rancurel l'arroseur arrosé : à Londres Cat Stevens décide de prendre le deuxième appareil du photographe et lui tire le portrait / © Jean-Louis Rancurel
 

Il a photographié les plus grands


Ses photos illustreront des pochettes de disques et feront les unes de Best, Rock’n’Folk, ou le moins connu Disco Revue, bien avant le célèbre Salut les Copains.

Jusqu’aux années 90, Jean-Louis Rancurel et son Rolleiflex 6x6 saisissent Brassens, Johnny, Serge Gainsbourg et Jane Birkin, Otis Redding, les Rolling Stones, Bob Dylan… "Cette photo de Bob Dylan compte beaucoup pour moi, elle m'a suivi toute ma vie", confie le photographe. 
 

Série de clichés prise par Jean-Louis Rancurel


Jean-Louis Rancurel est intarissable, et comme sa vie est aussi faite de partage, il vend ses clichés pour une somme très modique. Offrez-vous un air de légende !
 

Ses photos exposées à Paris

Les photos de Jean-Louis Rancurel seront en bonne place dans une exposition à venir (12 mars 2019 au 5 janvier 2020) à Paris, au musée national de l’histoire de l’immigration : Paris-Londres 1962-1989 Music Migrations

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Mon corps, j'en fais vraiment ce que je veux ?

Les + Lus