Hockey : balayés à Angers, les Gothiques chutent à la 3e place de la Ligue Magnus

Amiens a une nouvelle fois buté face à Angers ce 12 novembre (ici Philippe Halley le 3 février 2019 au Coliséum face à Arnaud Faure, passé depuis à Gap). / © Fred Haslin / Max PPP
Amiens a une nouvelle fois buté face à Angers ce 12 novembre (ici Philippe Halley le 3 février 2019 au Coliséum face à Arnaud Faure, passé depuis à Gap). / © Fred Haslin / Max PPP

​​​​​Les Gothiques se sont loudrement inclinés (7-2) sur la glace des Ducs d'Angers ce 12 novembre. Satisfaisants au premier tiers-temps, les Gothiques ont concédé 5 buts sur les deux derniers sans en marquer un seul. Ils perdent leur place de leader du championnat, dépassés par Grenoble et Angers.

Par Valentin Pasquier

La rencontre avait pourtant bien commencé pour les Amiénois. Opposés aux Ducs d'Angers pour la 17e journée de Ligue Magnus, les Gothiques ont réussi à trouver le chemin des cages dès les premiers coups de patins, grâce à Jérémie Romand (0-1, 20') à la récupération d'un tir d'Halley.

Si les Angevins parviennent à repasser devant par des réalisations de Cody Campbell (1-1, 2'03") et l'ancien picard Danick Bouchard (2-1, 11'54"), Amiens reste à coude-à-coude. Sur une percée brillante dans le camp adverse, Romand parvient à glisser le palet dans les cages de Florian Hardy (2-2, 17'09"). C'est le dernier que marqueront les Gothiques.
 

Amiens craque

À l'entame du deuxième tiers-temps, Romand écope d'une pénalité de deux minutes pour un coup de genou. L'infériorité numérique est un coup dur pour les Gothiques, qui prennent un nouveau but signé Farnier (3-2, 24'38"). Privés de Prissaint et Drolet au milieu de la période, ils en concèdent un nouveau tiré par Botten (4-2, 30'24"). Jusqu'au milieu du 3e tiers-temps, Amiens se voit offrir des power play mais n'en profite pas, ratant notamment deux tirs au but (33'35"; 51'40").

En un peu plus de dix minutes, Amiens craque complètement et les locaux en profitent logiquement pour se mettre à l'abri. Bouchard s'offre un doublé (5-2, 48'26") puis triple la mise (6-2, 56'39") alors qu'Halley et Verrier sont sur le banc, pénalisés simultanément. Pour achever le match, une pénalité mineure accompagnée d'une méconduite est sifflée à l'encontre de l'ailier canadien des Gothiques (58'27"), qui permet à Lacroix d'inscrire un but (7-2) à la dernière minute.
 

La place de leader échoit à Grenoble

Amiens concède ainsi sa plus lourde défaite de la saison en championnat. Quelques minutes avant le coup de sifflet final, Grenoble s'est imposé sur le même score face à la lanterne rouge Briançon. Les Brûleurs de loups accèdent à la place de leader (37 points) au détriment d'Amiens (35 points), dépassé aussi par les Ducs d'Angers, 2e avec 36 points.

Sur le même sujet

Les + Lus