"J'ai cru que ça n'allait jamais s'arrêter" : une femme agressée par deux chiens sur le chemin de halage à Amiens

Ce mardi 2 janvier, une femme s'est fait agresser avec ses chiens par deux molosses, de race American Staff, sur le chemin de halage, à Amiens. L'un deux n'a pas survécu à ses blessures.

"C'était un cauchemar. J'ai cru que ça n'allait jamais s'arrêter." Alors qu'elle promenait, comme à son habitude, ses chiens sur le chemin de halage, à Amiens, Johanna Delamarre s'est fait attaquer par deux American Staff mardi 2 janvier 2024. 

Une attaque d'une rare violence qui a valu la vie de l'un de ses chiens, mordue à plusieurs reprises. Mais ce type d'agression n'est pas la première à Amiens. Plusieurs plaintes contre X ont été déposées par d'autres promeneurs.

"Ce sont des images qui vont rester"

Johanna Delamarre a assisté, impuissante, à l'attaque d'un de ses chiens. "Le pire, c'est dans la tête. Ce sont des images qui vont rester", explique-t-elle. Face à elle, la propriétaire est restée allongée par terre, selon Johanna. "Elle me disait d'arrêter de gueuler alors que je me faisais littéralement bouffer", raconte, encore choquée, cette Amiénoise.

L'attaque s'est déroulée sur le chemin de halage, à Amiens, un terrain privilégié des joggeurs et des promeneurs de chien. Philippe rentrait chez lui en voiture quand il aperçoit la scène. Il tente immédiatement d'y mettre fin. "Si je n'étais pas arrivé, je ne sais pas ce qu'il se serait passé", déplore-t-il.

Le pire, c'est dans la tête. Ce sont des images qui vont rester

Johanna Delamarre, victime de l'attaque

Quelques minutes plus tard, Emeline, une riveraine, alerté par les cris, se rend sur place. Elle parvient à échanger avec la propriétaire des chiens mordants. Son attitude l'inquiète, elle alerte sur les réseaux sociaux.

"Je me suis vu à la place de cette dame avec ma petite fille de deux ans, je viens souvent me promener ici avec elle. Ça aurait pu être elle et moi. La propriétaire m'a dit qu'elle n'en pouvait plus et qu'elle voulait les piquer", détaille la riveraine. 

Quatre plaintes déposées à Amiens

D'autres personnes peuvent témoigner de la dangerosité de ces deux chiens. En décembre 2023, Valentin Mestre se promène au Parc lorsqu'un des deux American Staff le mord à la cuisse. Deux jours plus tard, il pense reconnaître sa propriétaire et filme l'échange. Sur la vidéo, il demande comment s'appellent les chiens. "Je vous demande comment vous vous appelez, merde", lui répond agressivement la propriétaire.

Cette vidéo a été remise aux forces de l'ordre quand il a déposé plainte. "Elle a commencé à crier quand je l'ai interpellé. C'est ça qui m'a aussi poussé à déposer plainte. Je me suis dit que c'était une personne pas trop responsable avec ses chiens", déclare Valentin Mestre. 

Au total, quatre plaintes auraient déjà été déposées à Amiens, avec les mêmes descriptions des chiens et de leur maîtresse. En France, la possession de chiens dangereux est soumise à une réglementation stricte. Pour rappel, le gouvernement considère un chien dangereux comme un animal "susceptible de représenter un danger, aussi bien pour les personnes que pour les animaux domestiques."

Avec Léna Malval  / FTV

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité