JO de Paris 2024 : Emma Terebo et Mewen Tomac se qualifient pour le 100 m dos olympique lors des championnats de France de natation

Plus sur le thème :

La deuxième journée des championnats de France de natation, à Chartres, ce lundi 17 juin, a été fructueuse pour les nageurs de l'Amiens métropole natation. Emma Terebo et Mewen Tomac ont été couronnés champions de France du 100 mètres dos. En validant les minimas, et en claquant un record de France pour la première, les deux athlètes se qualifient amplement pour les Jeux olympiques de Paris 2024, dans un peu plus d'un mois.

Les dossistes de l'Amiens métropole natation en grande forme. Les nageurs picards ont enflammé la piscine de Chartres, l'espace de 20 minutes, ce lundi 17 juin, lors des championnats de France, passage obligé pour se qualifier pour les Jeux olympiques de Paris 2024.

À 18h29, Emma Terebo se présentait dans une course les plus relevées de la semaine. En effet, lors des séries du matin, l'Amiénoise faisait partie des quatre nageuses à avoir réalisé les minimas olympiques (59''99). En finale, elles étaient cinq à pouvoir le faire à nouveau. Car c'est bien lors de cette course pour le titre national qu'il fallait descendre en dessous de cette barre. Mais également se placer parmi les deux premières pour recevoir un ticket olympique.

Spécialiste de la distance supérieure, Emma Terebo a dominé la concurrence en battant le record de France (58''79). Une énorme performance qui l'emmènera aux prochains Jeux de Paris et qui la lance parfaitement des prochains objectifs de qualifications olympiques.

"Wouah, quelle course ! Je voulais m'éclater", a-t-elle exprimé au micro de Francetvsport. "Je me suis dit : je n'ai rien à perdre. J'étais plus tourné sur le 200. Mais qui peut le plus peut le moins. Je ne me suis pas mise de barrière sur les temps", résumait-elle, tout sourire. Après avoir validé son premier pass olympique, elle aura l'occasion d'en prendre un deuxième lors du 200 mètres dos, prévu mercredi 19 juin.

Mewen Tomac a suivi le chemin 

Quelques minutes après, à 18h46, c'était au tour de Mewen Tomac de se qualifier pour les JO, sur la même distance, le 100 mètres dos. Il est arrivé en finale avec le deuxième meilleur temps des qualifications, derrière Yohann Ndoye-Brouard. Deux centièmes séparaient les deux hommes. Le titre de champion de France s'est également joué pour deux centièmes. Mais cette fois-ci, Tomac a pris le dessus (52''88) sur le nageur d'Annecy (52''90). Comme sa coéquipière picarde, il a décroché le titre national et le ticket olympique.

En sortant du bassin, le Picard a expliqué la difficulté de réaliser un temps, qui change l'approche des aux compétitions internationales. "C'est plus stressant de faire un temps, que finalement, quand on arrive aux championnats du monde, il faut juste essayer de se qualifier pour les demies, après pour la finale et viser le podium. C'est plus dans l'adversité alors que là, on cherche vraiment un temps. C'est un peu plus compliqué, je trouve."

Comme Emma Terebo, Mewen Tomac tentera de chercher un deuxième ticket olympique, lors du 200 mètres dos, qui doit se tenir pour les hommes jeudi 20 juin. Il sera peut-être également aligné sur le 200 mètres 4 nages, le vendredi 21 juin.

Roman Fuchs aux portes des Jeux 

De son côté, Roman Fuchs a fini quatrième du 200 mètres nage libre. S'il ne réalise pas les critères pour être qualifié pour les JO sur cette distance, sa performance lui permet de prétendre à une place dans le 4x200 mètres nage libre. Ce dernier sera de retour dans le bassin de Chartres, dès ce mardi 18 juin, pour le 100 mètres nage libre.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité