La friche de l'ancienne manufacture Cosserat d'Amiens bientôt réinvestie par quatre entreprises

Publié le
Écrit par Narjis El Asraoui
La manufacture Cosserat d'Amiens a produit du velours pendant plus de deux siècles.
La manufacture Cosserat d'Amiens a produit du velours pendant plus de deux siècles. © Jean-Paul Delance / FTV

Vestige du passé industriel textile, l’usine Cosserat d’Amiens a produit du velours de qualité pendant deux siècles. Endormie depuis bientôt dix ans, elle retrouve peu à peu vie. Quatre entreprises vont s’y installer : un spécialiste du tissu d’ameublement, des jardins potagers à louer, une école du numérique ainsi qu’une microbrasserie.

Le groupe Réalités, propriétaire de la friche Cosserat prévoit de transformer le lieu en "La Tisserie", un quartier à objectif bas carbone entre habitations et espaces de travail et de convivialité.

Un appel à projet a été lancé au mois de mai, les lauréats viennent d'être dévoilés.  Les premiers occupants des lieux sont attendus d’ici 2022.

De la tapisserie d’ameublement

Pour garder un lien avec l’activité historique de la manufacture, l’atelier Bouchendhomme prendra possession des lieux pour proposer de la réfection ou création de sièges anciens et contemporains ou encore la confection de rideaux. L’atelier, du nom de la fondatrice Elodie Bouchendhomme occupera 290m², contre actuellement 65m² dans leurs locaux à Pont de Metz. Un espace qui leur permettra d’organiser des ateliers de tapisserie.

Des jardins partagés

Cyprien Cambier et Julie Declety de Growster implanteront "La Conciergerie Végétale" avec des carrés potagers, ainsi qu’une micro-jardinerie. Ce sera la troisième implantation de leur projet, déjà présent à Lille et à Paris. Les jardins agricoles seront destinés à cultiver des produits bios, avec l’aide de maraîchers professionnels.

Une micro-brasserie et un pub

À quelques pas des jardins partagés se trouvera un bar restaurant, où la bière est brassée sur place. C’est la boutique "La Cave au Houblon", un spécialiste amiénois de bières locales qui mène ce projet. Nicolas Prudhomme, Pauline Corme et Vincent Lelieur veulent "un lieu vivant, ouvert sur l’univers brassicole, et sur le monde de la culture, des arts et de l’artisanat".

Une école des métiers numériques

En plus des lauréats de l’appel à projet Mov’in Factory, une école des métiers numériques devrait se lancer au printemps. L’école Webforce3 proposera des formations de six mois à un an, de niveau bac, à bac +3 qui forment au métier de développeur web, développeur data en intelligence artificielle ou encore de conseiller numérique.  

De l'industrie florissante à la friche 

La manufacture de Cosserat à Amiens a fabriqué du velours de qualité pendant deux siècles. Les premiers bâtiments datent de 1830 et sont aujourd’hui inscrits au titre des monuments historiques.

Il y a eu jusqu'à 600 salariés dans l'usine, mais elle était à l'agonie depuis son rachat en 2004. La production à Amiens a été arrêtée en 2008 : l'usine était alors devenue un simple pôle logistique et ne comptait plus que 10 salariés.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.