Le lactarium du CHU d’Amiens lance un appel au don de lait maternel

En 2017 le lactarium du CHU d’Amiens a distribué plus de 600 litres de lait maternel à 355 enfants. / © PASCAL BONNIERE / MAXPPP
En 2017 le lactarium du CHU d’Amiens a distribué plus de 600 litres de lait maternel à 355 enfants. / © PASCAL BONNIERE / MAXPPP

A l’occasion de la semaine mondiale de l’allaitement, le lactarium du CHU d’Amiens a décidé de lancer un appel au don de lait maternel. Le lait donné par les jeunes mamans servira à nourrir les grands prématurés.
 

Par MCP et C. Di Crescenzo

En 2017, le lactarium du CHU d’Amiens a distribué plus de 600 litres de lait maternel à 355 enfants. Les besoins sont permanents, car ce lait ne se conserve que six mois. « On ne peut pas dire qu’il y en a suffisamment, reconnaît Delphine Ghyselen, infirmière puéricultrice. Nos besoins sont énormes car la grande prématurité est de plus en plus importante. Nos congélateurs ne sont pas encore très remplis. On arrive à subvenir aux besoins des services mais c’est limité ».

Si ce lait maternel est si précieux, c’est parce qu’il permet de nourrir les nourrissons nés prématurément. Quand ils pèsent moins de 900 grammes, ils ne peuvent digérer que le lait humain.

Le service de néonatalogie du CHU accueille actuellement une quinzaine de bébés nés avant le terme. « Les grands prématurés n’ont pas d’immunité très développée, explique Dr André Léké, chef de service des soins intensifs et de médecine néonatale. Donc le lait humain leur apporte des mécanismes de défense contre les germes que nous avons dans l’environnement ».

Comme le don de sang, le don de lait est anonyme et gratuit. Les donneuses peuvent tirer leur lait à leur domicile. C’est ensuite un coursier qui se chargera de le rapporter à l’hôpital.
 
Le lactarium du CHU d’Amiens lance un appel au don de lait maternel

Sur le même sujet

Kamini revit la Belle Epoque à Mers-les-Bains

Les + Lus