La LFP va ouvrir une instruction après l'accident au stade de la Licorne à Amiens

La Ligue de Football Professionnel a annoncé l'ouverture jeudi d'une instruction. Cette procédure de justice sportive concerne l'effondrement d'une barrière du stade d'Amiens qui a fait 29 blessés samedi.


La commission de discipline de la Ligue de football professionnel "ouvrira une instruction" jeudi au sujet de  a indiqué la LFP dimanche dans un communiqué. Dès l'accident, Nathalie Boy de la Tour, la présidente de la Ligue de Football Professionnel, avait indiqué que "la LFP se portera partie civile, je ne vois pas comment il pourrait en être autrement".

L'arsenal disciplinaire de la LFP est vaste, et peut aller, en cas de responsabilité établie du club receveur, jusqu'à l'amende, au huis clos partiel ou total, au match perdu, voire au retrait de points.

C'est la LFP qui décidera si les prochains matches de l'ASC pourront ou non se jouer au stade de la Licorne. Si la Ligue délocalise les rencontres à domicile de l'Amiens SC, Alain Gest, président d'Amiens Métropole, estime que ce serait "une forme d'acharnement contre Amiens".

Une enquête judiciaire pour blessures volontaires a été ouverte dès samedi soir par le procureur de la République d'Amiens

Dimanche matin, Mme Boy de la Tour et son directeur général exécutif Didier Quillot ont rendu visite aux six personnes (cinq supporters et un stadier du Losc) encore hospitalisées au CHU d'Amiens.

Lille venait d'ouvrir le score à Amiens quand l'accident est survenu dans la tribune réservée aux fans du Losc à la 16e minute du match. Les supporters de Lille se sont pressés pour fêter le but contre une barrière du stade d'Amiens, qui a cédé, entraînant leur chute.