• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Ligue 1 : grâce à un triplé de Pépé, le LOSC s'offre sa revanche face à Amiens

Le défenseur amiénois Bakaye Dibassy face à Nicolas Pépé, ce 15 septembre sur la pelouse du stade de la Licorne. / © FRANCOIS LO PRESTI / AFP
Le défenseur amiénois Bakaye Dibassy face à Nicolas Pépé, ce 15 septembre sur la pelouse du stade de la Licorne. / © FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Le LOSC s'est offert une victoire d'envergure sur un triplé de Nicolas Pépé à Amiens (3-2). Défaits, les Amiénois ont cependant montré que leur recrutement valait la chandelle : c'est notamment grâce à Ganso, Ghoddos et Kurzawa, très inspirés, que le Amiens SC a réduit le score en fin de rencontre.

Par V.P.

Défaits lors de leurs deux dernières rencontres la saison dernière, les Lillois ont pris leur revanche sur Amiens. Ce samedi 15 septembre, les Dogues sont venus s'imposer au stade de la Licorne 3 buts à 2, près d'un an après l'accident qui avait blessé 29 de leurs supporters.

Lille peut remercier Nicolas Pépé. L'attaquant franco-ivoirien offre aux siens une avance confortable en inscrivant un triplé, dont deux buts sur penalties. Juste avant la pause, le défenseur amiénois Prince-Désir Gouano provoque une faute sur le Lillois, qui ouvre alors aisément le score seul face à Régis Gurtner (0-1, 45+2').

 


Le scénario se répète à la reprise : Bakaye Dibassy déséquilibre Pépé dans la surface, offrant une nouvelle pénalité à l'attaquant qui transforme à nouveau (0-2, 54'). Vingt minutes plus tard, Lille enfonce le clou. Lancé par une belle passe en profondeur sur l'aile droite, Ikoné sert Pépé à l'entrée de la surface. Le Lillois, couvert par la défense amiénose, évite le hors-jeu et plante logiquement face à Gurtner, impuissant (0-3, 76').

 
Amiens SC-LOSC : "on doit pouvoir jouer tous nos matches comme ça!" lance Xeka
Intervenant : Xeka (Miguel Ângelo da Silva Rocha), milieu de terrain au LOSC. Reportage : Delphine Dubourg et Jean-Louis Croci.

 

Amiens ouvre son compteur (un peu tard)

Face à cette envolée, les Amiénois se sont néanmoins accrochés, notamment grâce à leurs recrues. Ils ont réduit la marque par Rafal Kurzawa, sur un caviar Paulo Henrique Ganso (1-3, 79'), entré en jeu moins de dix minutes plus tôt, puis par Saman Ghoddos. L'Iranien s'est offert une magnifique lucarne sur coup franc, devant un Mike Maignan médusé (2-3, 90+3').

 


Le portier lillois est, avec Pépé, l'un des artisans de la victoire. Un peu plus tôt (86'), il a arrêté le penalty de Moussa Konaté, sifflé sur une faute de Fonte. Mike Maignan a amélioré son impressionnante statistique, puisqu'il a repoussé à ce jour 6 des 9 penalités cadrées tirées contre son équipe.
 

"Un défaite assez logique"

Par cette victoire, le LOSC décroche la deuxième place du championnat, à cinq buts de l'intouchable Paris Saint-Germain. L'Amiens SC descend quant à lui à la 17e place, devant Nantes, Bordeaux et Guingamp.

"Il y a beaucoup de déception ce soir, note Christophe Pélissier, le coach amiénois. Malheureusement on perd très rapidement sur blessure Alexis Blin qui nous permettait d'avoir un équilibre au milieu. A partir de là, notre défense n'a plus été protégée. Il ne faut pas enlever le mérite à l'attaque lilloise qui a été  performante. Cette équipe de Lille jouera sans doute le haut de tableau.

 
Amiens SC-LOSC : "Ils ont été supérieurs dans l'ensemble du match," regrette Bakaye Dibassy
Intervenant : Bakaye Dibassy, défenseur de l'Amiens SC. Reportage : Delphine Dubourg et Jean-Louis Croci.


"C'est une défaite assez logique, poursuit-il. Il aurait fallu être à 110% pour espérer quelque chose. Or, physiquement, on a vu certains de mes joueurs qui ont pioché, qui n'étaient pas prêts à jouer tout le match. Il y a un point positif à retenir tout de même c'est la révolte de l'équipe en deuxième période. Il ne faut surtout pas noircir le tableau."

 
Amiens SC-LOSC : "c'est un faux pas, il faut relever la tête," tranche Eddy Gnahoré
Intervenant : Eddy Gnahoré, milieu de terrain de l'Amiens SC. Reportage : Delphine Dubourg et Jean-Louis Croci.


"Je suis très content d'avoir joué, a lancé Ganso à l'issue de la rencontre. On avait convenu avec l'entraîneur que je rentrerais en fin de match. C'est dommage qu'on se soit réveillé si tard. Lille a très bien joué mais c'est dommage d'avoir manqué le penalty. Je suis satisfait d'avoir fait ma première passe décisive. J'ai été très bien accueilli par tous les gens du club et les joueurs donc ça a facilité mon intégration. J'espère répondre aux attentes et rendre au club ce qu'il m'a donné."

Sur le même sujet

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC

Les + Lus