Ligue 2 : le match Amiens SC - Dijon classé à risque par les autorités pour potentiels "troubles à l'ordre public"

Publié le
Écrit par Anas Daif .

Le match qui oppose l'Amiens SC au Dijon Football Côte d'Or, samedi 8 octobre, a été classé à risque niveau 2 par la Division nationale de lutte contre le hooliganisme, ce qui a poussé la Préfecture de la Somme à prendre un arrêté en ce sens. En cause, le passif entre les deux clubs de supporters.

Le match qui oppose l'Amiens SC au Dijon Football Côte d'Or a été classé "à risque" par la Division nationale de lutte contre le hooliganisme.

Dans cette même optique, la préfecture de la Somme a pris un arrêté limitant drastiquement les possibilités d'action des supporters dijonnais, et notamment celles des ultras.

Un long historique de "troubles à l'ordre public"

Pour la préfecture, le match "est susceptible d'engendrer des troubles à l'ordre public". En effet, depuis quatre ans, des confrontations entre les supporters des deux équipes ont poussé les forces de l'ordre à intervenir à plusieurs reprises.

Le 16 octobre 2018, 50 supporters Lingon's Boys, "alcoolisés, on déclenché 3 fumigènes et 1 pétard agricole lors de leur déambulation pédestre jusqu'au stade". Les supporters des deux équipes "ont cherché à en découdre avant la rencontre". Quelques mois plus tard, en avril 2019, des cris de singe émanant du même groupe ultra envers le capitaine d'Amiens SC ont poussé les organisateurs à interrompre le match quelques minutes.

En décembre de la même année, les Lingon's boys, après avoir consommé dans les bars du quartier Saint-Leu à Amiens toute une après-midi, ont participé à "une violente rixe" avec les supporters amiénois. La préfecture note également qu'en mars 2021, des supporters amiénois ont été provoqués par des Dijonnais.

Rixe retour ?

La préfecture estime qu'il existe des risques d'une "revanche sur la déconvenue de la rixe du 14 décembre 2019". Les supporters amiénois sont également, selon elle, "déterminés et chercheront à provoquer les Dijonnais sur la voie publique et dans les tribunes".

Elle ajoute que si les supporters des deux clubs venaient à se croiser, "des provocations seraient inévitables et une confrontation physique très probable". C'est pourquoi elle a mis en place son arrêté :

  • Il est interdit à "toute personne se prévalant de la qualité de supporter du Dijon Football Club Côte d'Or" de circuler et de stationner samedi 8 octobre de 12h à 23h dans le périmètre du parking visiteurs du site Mégacité PV1.
  • L'accès au stade Crédit Agricole la Licorne d'Amiens est autorisé aux supporters dijonnais "acheminés par bus, mini-bus et véhicule personnel composant le convoi". Il sera pris en charge sous escorte policière "au niveau de la gare de péage de la sortie 19 de l'A16" à partir de 18 heures.
  • Le transport, la possession et l'utilisation "de tous engins pyrotechniques de types pétards ou fumigènes, de même que des banderoles et drapeaux dont les inscriptions appellent à la provocation, à la violence, ou à la haine".

L'accès au stade est interdit aux supporters du club dijonnais qui ne se conformeraient pas à ces dispositions. Ils risquent, le cas échéant, jusqu'à 6 mois d'emprisonnement, 30 000 euros d'amende et une interdiction de stade.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité