Ligue 2 : Troisième match sans victoire pour Amiens, Chambly sur "le bon chemin"

Lors de la 11e journée de Ligue 2, samedi 21 novembre, après deux défaites consécutives, Amiens concède le nul (1-1) face à Clermont. De son côté, Chambly n'a pas démérité face aux Toulousains (1-1) et vise toujours le maintien.
Illustration ballon de football
Illustration ballon de football © Thierry Larret / MAXPPP
Il faudra se contenter d'un point pour les deux clubs picards. Samedi 22 novembre, après deux semaines de trêve, Amiens et Chambly jouaient à domicile. 

Il fallait repartir du bon pied pour les Amiénois, après deux défaites consécutives, dont une plutôt amère à Auxerre le 7 novembre dernier (2-1). 

L'ASC privé de son capitaine Alexis Blin et de l'arrière gauche Sanasi Sy suspendus, a quelque peu subi en première période. Les occasions en début de match sont clermontoises. 

"C'est vrai que le premier quart d'heure était délicat. On a souffert sur notre côté gauche. Non pas parce que Nathan (Monzango) n'a pas fait le taf, mais parce qu'ils ont une grosse qualité sur leur côté et qu'ils ont une animation qui n'est pas traditionnelle. Ce qui nous a surpris c'est qu'ils ont joué très direct, très vite. Ils le font rarement", a confié l'entraîneur de l'Amiens SC, Oswald Tanchot à la fin de la rencontre. 
 
Malgré cette domination clermontoise, l'ouverture du score est en faveur d'Amiens. Le but ne sera finalement pas attribué au tout jeune Darell Tokpa qui effectuait sa première titularisation. "C'est un contre son camp, c'est la vie. Mais ce n'est pas grave c'est pour l'équipe", a-t-il déclaré en conférence d'après-match avec un large sourire. 
 
Finalement, Clermont égalisera en seconde période. Mohamed Bayo hérite du ballon dans la surface et trompe Gurtner. Amiens ne parviendra pas à renchérir. "Je suis déçu de ne pas avoir gagné ce match, avoue Oswald Tanchot. Mais autant j'avais honte de l'équipe après Auxerre, autant ce soir j'ai trouvé des choses intéressantes. On a retrouvé une équipe qui était compacte, qui avançait, qui faisait les choses ensemble, et qui n'a pas eu cette idée de reculer et subir. Même si parfois la qualité de Clermont nous a obligés à le faire.

Dernier du classement, Chambly ne lâche rien

Même scénario dans l'Oise. La route vers le maintien est encore longue, mais Chambly ne lâche rien. Lors de cette 11e journée, les Isariens recevaient Toulouse, club relégué de Ligue 1. Après une première mi-temps insipide, tout s'accélère en deuxième période. Peu avant l'heure de jeu, les Toulousains ouvrent le score. Un but de la tête de Janis Antiste (56'). 

Coté camblysien, l'entrée en jeu de Medhy Guezoui sur le front de l'attaque va tout changer. De retour de blessure après 2 mois d'absence, l'attaquant se bat sur un corner. Lassana Doucouré profite du travail pour pousser la balle dans les filets. "C'est du Chambly, sourit le milieu offensif Joachim Eickmayer. On a fait les chiens dans la surface et Lassana aime bien mettre des buts comme ça.
 
Une satisfaction qui aurait pu être plus grande, si deux minutes avant la fin du temps réglementaire, la frappe de Medhy Guezhoui, encore lui, n'avait pas été arrêté par le gardien toulousain.

"On a le sentiment d'être sur le bon chemin, après c'est long. Aujourd'hui on a fait un bon match, on a bien défendu dans l'ensemble. On a vu qu'on pouvait se créer des occasions, donc tant que c'est comme ça tant mieux. Maintenant on va affronter des adversaires plus directs. Ce sera le moment de ne pas se rater", affirme l'entraîneur Bruno Luzi. 

Toujours derniers, les Camblysiens se déplaceront la semaine prochaine à Ajaccio. Les Amiénois, 14e du classement, affronteront Troyes. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
amiens sc football sport fc chambly ligue 2