De la marque de seconde main pour les altruistes et les économes

Entre 600 et 700 euros ont été récoltés par l'association. / © France 3 Picardie
Entre 600 et 700 euros ont été récoltés par l'association. / © France 3 Picardie

Les vide-dressings à visée cartitative se développent. Une association de soutien aux enfants atteints de troubles autistiques organisait ce week-end une vente de vêtements pour collecter des fonds. 

Par France 3 Picardie / ML

120 m² de vêtements de marque vendus au tiers de leur prix initial : l'offre à de quoi attirer ceux qu'acheter de seconde main ne rebute pas. Ce weekend, en marge du Salon du bien-être à la Mégacité d'Amiens (Somme) se tenait un vide-dressing caritatif, dont les bénéfices étaient reversés à l’association «Le rire d’Ilyes», qui accompagne les enfants atteints de troubles autistiques. 

Ce type d'événement connaît un succès grandissant en France. Adieu les frippes : l'occasion s'allie aujourd'hui avec la mode. "Le vide-dressing s'est démocratisé, reconnaît Tamara Salar-Rimbault, gérante d'un vide-dressing à Amiens. Ce sont des vêtements d'actualité, des marques de créateur que les modeuses viennent chiner." "On a tendance à n'acheter que du neuf, toujours du neuf, souligne un visiteur. C'est une façon de préserver la planète aussi."

Des marques de luxe de seconde main pour les altruistes et les économes
Avec Tamara Salar Rimbault, gérante d'un vide-dressing à Amiens, et Sandrine Montenot, organisatrice du vide-dressing / Reportage de Marie Sicaud et Thomas Porlon - France 3 Picardie


Quelles que soient les raisons qui ont poussé les acheteurs à parcourir les travées, le succès a été au rendez-vous. Les organisateurs ont récolté entre 600 et 700 euros sur deux jours. Une somme qui les pousse à envisager de renouveler l'expérience sous peu. 


Sur le même sujet

Témoignage du père d'un patient de l'hôpital Pinel

Près de chez vous

Les + Lus