Michelin et le CHU d'Amiens mettent au point des coussins pneumatiques pour les patients en réanimation

À la demande d'un chirurgien du CHU d'Amiens, l'entreprise Michelin a conçu un prototype de coussin pneumatique qui permet d'améliorer la ventilation et le confort des patients hospitalisés en réanimation. 50 kits de coussins ont été mis à disposition dans quatre hôpitaux français.
Les coussins pneumatiques conçus par Michelin sont testés au CHU Amiens-Picardie
Les coussins pneumatiques conçus par Michelin sont testés au CHU Amiens-Picardie © Elise Ramirez / FTV
Après 4 mois de co-développement entre le CHU d'Amiens et l'entreprise Michelin, les premiers prototypes de coussins pneumatiques ont pu être testés. Ce dispositif est destiné aux patients pris en charge en service de réanimation.

Lorsqu'ils sont en détresse respiratoire, la mise sur le ventre s'avère nécessaire pour la plupart, afin de bénéficier d'une meilleure ventilation. Ceci étant, à la longue cette position peut poser problème. "Une fois que le patient est sur le ventre, on ne le bouge plus. Il y a donc des points d'appui qui sont permanents : au niveau du thorax, au niveau de la tête ou du bassin. Du coup le patient s'abîme par l'immobilité", explique Virginie Hoguet, infirmière en réanimation au CHU d'Amiens. 

Cinq coussins pneumatiques gonflables sont donc désormais glissés sous le patient, sous les zones d'appui de la tête au pied. "Cela permet vraiment de mettre le patient au-dessus du lit et donc d'éviter les zones de frottement trop importantes", indique Michel Slama, chef de service adjoint en médecine intensive et réanimation au CHU d'Amiens. 

"J’ai tout de suite pensé à une structure gonflable"

En avril dernier, alors que le nombre de patients en réanimation a considérablement augmenté au CHU d'Amiens à cause de l'épidémie de Covid-19, le chirurgien cardiaque Gilles Touati réfléchit à une solution. "Cette position provoquait des escarres importantes qui obligeaient parfois à renoncer à la ventilation ventrale. Je n’ai pas réfléchi très longtemps mais j’ai tout de suite pensé à une structure gonflable", confie-t-il. Le médecin contacte alors l'entreprise Michelin et la réponse est immédiate. 

"On n'a pas hésité une minute", affirme Philippe Jacquin, directeur Michelin du développement pour les pneumatiques automobiles. "L'idée géniale de ce professeur de se dire qu'il a besoin de quelque chose de pneumatique et qu'il y a un nom qui est reconnu pour ça, c'est Michelin, on ne pouvait que donner une réponse positive."
 
L'entreprise de pneumatiques située à Clermont-Ferrand constitue une équipe de six personnes, qui sera ensuite accueillie au sein du centre de pédagogie active multidisciplinaire SimUSanté à Amiens où le dispositif sera testé. Le kit est composé de sept pièces assemblables qui s'adaptent aux différentes morphologies. "Le coussin ne guérit pas, mais il va prévenir un bon nombre de complications comme un pneu peut éviter un bon nombre de complications si on roule avec des pneus en mauvais état", affirme le docteur Touati.

Le Groupe Michelin a déjà fourni gratuitement 50 kits de coussins pneumatiques dans les services de réanimation de deux hôpitaux de l’AP-HP (la Pitié-Salpêtrière et Beaujon), ainsi qu’au CHU Amiens-Picardie et au CHU de Clermont-Ferrand. Pour l'instant, ces coussins pneumatiques sont encore en phase d'essai. À terme, ils pourraient être généralisés.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société michelin économie entreprises innovation chu de clermont-ferrand