Natation : pas de médaille mais des records battus pour Mélanie Hénique aux Championnats du monde en petit bassin

Mélanie Hénique a décroché la sixième place de la finale du 50 m nage libre ce dimanche à Hangzhou, en Chine. Mardi, elle arrivait au pied du podium du 50 m papillon.
Mélanie Hénique aux Championnats de France de Montpellier, le 17 novembre dernier.
Mélanie Hénique aux Championnats de France de Montpellier, le 17 novembre dernier. © PASCAL GUYOT / AFP
Ce n'est pas faute d'avoir assuré la performance. Alors que les Championnats du monde de natation en petit bassin viennent de se clore ce dimanche à Hangzhou, en Chine, Mélanie Hénique a pu s'offrir une finale inattendue. L'Amiénoise, qui s'entraîne à présent à Marseille, avait signé le neuvième temps des demi-finales du 50 m nage libre (24,14 s). Le forfait d'une athlète lui a permis de participer à une dernière course et de décrocher la sixième place - le titre revenant à la Néerlandaise Ranomi Kromowidjojo. Elle atteint par la même occasion un record personnel, en 24,01 s. 
 
Deux jours plus tôt, la nageuse est passée à cinq centièmes de seconde d'une médaille. Engagée dans la finale du 50 m papillon, son épreuve-reine, Mélanie Hénique a établi un record de France, dépassant le précédent de trois centièmes (25,02 s). Cette fois encore, Ranomi Kromowidjojo a remporté l'or (24,47 s), devant l'Australienne Holly Barratt (24,80 s) et l'Américaine Kelsi Dahlia (24, 97 s). 
 
Hommes et femmes confondus, la France n'aura engrangé qu'une seule médaille, Fantine Lesaffre ayant conquis le bronze ce mardi sur le 400 m quatre nages. La compétition aura particulièrement profité aux Etats-Unis, première nation avec 36 médailles, dont 17 en or. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
natation sport international