Octobre rose : la Picardie se mobilise contre le cancer du sein

Ce jeudi 1er octobre signe le début de la campagne Octobre rose, organisée chaque année pour lutter contre le cancer du sein. Des dépistages gratuits, mais aussi des manifestations culturelles et sportives sont prévues dans toute la Picardie pour sensibiliser le grand public à cette pathologie.

De nombreuses initiatives sont organisées ce mois d'octobre pour lutter contre le cancer du sein.
De nombreuses initiatives sont organisées ce mois d'octobre pour lutter contre le cancer du sein. © Sophie Picard / FTV
C'est le retour du ruban rose : chaque année depuis 1985, hôpitaux et associations de lutte contre le cancer du sein se mobilisent pendant le mois d'octobre pour sensibiliser le grand public à cette pathologie qui touche une femme sur huit et récolter des fonds pour financer la recherche. Tour d'horizon des initiatives organisées en Picardie.
 

Dépistage gratuit et sans rendez-vous

Octobre rose, c'est avant tout l'occasion d'encourager le dépistage du cancer du sein. Plusieurs établissements de santé picards proposent des mammographies gratuites et sans rendez-vous aux femmes âgées de 50 à 74 ans, chez qui on recommande d'effectuer un dépistage tous les deux ans.

Au CHU d'Amiens, rendez-vous est donné le vendredi 16 et le lundi 26 octobre dans le hall du bâtiment principal (site sud) et dans le service d'imagerie de la femme entre 8h et 18h. En parallèle, des actions d'informations sur le dépistage et d'accompagnement dans l'apprentissage de l'autopalpation seront proposées aux femmes qui le souhaitent.

Même initiative à la Clinique Pauchet : le 13 octobre sur le site d'Amiens sud et le 21 octobre sur le site d'Amiens nord, un dépistage gratuit et sans rendez-vous est proposé entre 8h30 et 17h30. Aucun frais à avancer, il faut simplement se munir de sa carte vitale et - si possible - de ses anciens clichés.
 

Des temps d'échanges et de relaxation

Pendant cette campagne mensuelle, les femmes atteintes du cancer du sein vont aussi pouvoir participer à des ateliers où elles pourront échanger tout en prenant soin d'elles. Dans cette optique, le CHU d'Amiens propose des séances de relaxation, de pose de vernis ou encore de découverte de la zumba.

La commune d'Abbeville se mobilise aussi largement via des temps d'échanges conviviaux ou des groupes de paroles, mais aussi des séances de relooking ou des ateliers relaxation. Le programme détaillé est à retrouver par ici, avec des animations également pour le grand public.
 

Des événements sportifs pour récolter des fonds

Au-delà de ces initiatives dédiées aux femmes souffrant du cancer du sein, l'opération Octobre rose s'attache aussi à sensibiliser la société à la pathologie et à récolter des fonds pour financer la recherche. Beaucoup de communes picardes organisent à cet égard des manifestations sportives, dont voici une liste non exhaustive :Un tour du monde en 31 jour est également organisé dans tout le département de la Somme. L'objectif est de parcourir le plus de kilomètres possibles - idéalement 25 588 - et de collecter un maximum de dons pour, entres autres, promouvoir et offrir de l'activité physique adaptée aux malades.

Quelques repères

En 2018, on dénombrait 58 459 nouveaux cas de cancer du sein en France métropolitaine. La même année, 12 146 femmes décédaient de cette pathologie qui demeure le cancer le plus répandu chez les femmes. Il représente 8 % de l'ensemble des décès par cancer tous sexes confondus.

Entre 2007 et 2016, on estime à 5032 le nombre de nouveaux cas apparus chaque année dans les Hauts-de-France, ce qui place la région en quatrième position des territoires à l'incidence la plus haute. De 2007 à 2014, ce sont environ 1268 femmes qui sont décédées annuellement de la pathologie dans les Hauts-de-France.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
octobre rose société cancer santé