Petite enfance : environ 40 personnes au rassemblement à Amiens pour protester contre la réforme des modes d'accueil

La CFDT et la fédération nationale des éducateurs de jeunes enfants ont appelé à la grève mardi 30 mars pour protester contre la réforme des modes d'accueil de la petite enfance. Un rassemblement organisé à 14h, devant la mairie d'Amiens qui a rassemblé environ 40 personnes. 

Une quarantaine de professionnels de la petite enfance se sont rassemblés devant la mairie d'Amiens pour protester contre la réforme Taquet
Une quarantaine de professionnels de la petite enfance se sont rassemblés devant la mairie d'Amiens pour protester contre la réforme Taquet © FTV

"Pas de bébé à la consigne !" C'est le slogan qui rassemble de nombreux professionnels de la petite enfance, depuis deux ans. La raison de leur colère, la réforme des modes d'accueil de la petite enfance, dite réforme Taquet (le secrétaire d'État chargé de la petite enfance). 

Rassemblement à Amiens

Mardi 30 mars à 14h, une quarantaine de professionnels de la petite enfance se sont rassemblés devant la mairie d'Amiens pour faire entendre leur protestation.

"On s'attendait à avoir plus de monde..., regrette une des manifestante. Sur les 15 crèches de la ville, 14 sont fermées pour la grève et il n'y a quasiment personne". 

Pancarte "la couche est pleine" pour protester contre la réforme Taquet
Pancarte "la couche est pleine" pour protester contre la réforme Taquet © FTV

Ce qui est notamment reproché à cette réforme : l'augmentation du nombre de places d'accueil en crèche, tout en réduisant le taux d'encadrement des professionnels. On passerait donc d'un professionnel pour cinq enfants qui ne marchent pas ou huit qui marchent à un pour six. 

Les professionnels critiquent aussi l'assouplissement des exigences de formation des personnels.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation social