PODCAST. Isolement parental, dépression post-partum, il y a des lieux pour parler et s'en sortir

L'association "Pluie", à Amiens, est née d'une envie : répondre aux besoins de toutes les familles, qu'importent leurs moyens, afin qu'elles puissent se rencontrer, s'informer et créer du lien entre parents et enfants, rompre l'isolement parental et sensibiliser contre la dépression post-partum. Hauts Féminin, le podcast s'écoute sur toutes les plateformes.

Il reste encore beaucoup de tabous et de non-dits autour de la maternité et de la parentalité. L'association Pluie, à Amiens, aide les mères à libérer leur parole, pour surmonter les difficultés du quotidien. 

Accompagner les jeunes mamans pendant leur congé maternité, les aider à trouver les informations dont elles ont besoin, et surtout, les aider à passer du temps de qualité avec leurs enfants, sont les objectifs que se donne l'association Pluie. L'enjeu, c'est de lutter contre une forme de solitude qui peut se ressentir après l'arrivée d'un bébé. 

Marie Sicaud et Christelle Juteau reçoivent dans "Hauts féminin" les deux cofondatrice de l'association Pluie, Alice Ignace et Marthe Oréal. 

>> LIRE ÉGALEMENT : Le projet "Pluie", une association qui aide les mamans à mieux vivre leur maternité et à retrouver une vie sociale

Dans la vie de tous les jours, les futures mamans ont intériorisé l'idée que la maternité ce n'est que du bonheur. Si on part de ce postulat, on ne peut pas se plaindre, sinon, on passe pour une mère indigne. Pourtant, selon des sondages, la dépression post-partum toucherait 1 femme sur 6 et un tiers d'entre elles se disent concernées par le burn-out parental.

>>> PODCAST. Retrouvez l'émission "Hauts féminin" en podcast sur toutes les plateformes audio en cliquant ici. Abonnez-vous pour ne manquer aucun épisode.


Marthe Oréal précise : "S'il est difficile, par moments, d'avoir des enfants et de vivre de manière heureuse sa maternité, c'est aussi parce que la société et l'espace public nous en empêchent parfois." Avant la naissance d'un enfant, on peut aller où l'on veut sans problème, même en étant enceinte. Avec un enfant, beaucoup de lieux deviennent difficiles d'accès : on ne peut pas y changer son enfant, les pleurs des bébés peuvent déranger, etc. Ces situations peuvent aboutir à de l'isolement, parce que, analyse Marthe, "l'espace public n'est pas conçu pour le jeune enfant mais pour le parent". 

Pour Alice Ignace, "il y a un vrai contraste entre ce que l'on essaie de nous faire croire et la réalité." La jeune femme souligne le décalage entre ce que l'on vit, ce que  l'on imaginait vivre et ce que la société nous enjoint de vivre, en tant que mère. 


"Hauts Féminin" donne la parole aux femmes engagées, du lundi au vendredi à 10h30
▶ Replay TV : https://bit.ly/HautsFemininREPLAY
▶ Podcast audio : https://audmns.com/EwoTqHK

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité