Une première au zoo d'Amiens : 4 chouettes de l’Oural nées pendant le confinement seront réintroduites dans la nature

Les jeunes chouettes de l’Oural, nées au zoo d’Amiens durant le confinement, vont être réintroduites dans le Parc National des forêts Bavaroises, en Allemagne. Une opération inédite qui aura lieu le 15 juillet prochain.

Une chouette de l'Oural au Zoo d'Amiens
Une chouette de l'Oural au Zoo d'Amiens © France Télévisions
Chaque année, le zoo d’Amiens participe à une quarantaine de programmes de conservation de la biodiversité. Le prochain concerne la réintroduction, dans leur milieu naturel, de quatre petites chouettes de l’Oural (Strix uralensis), nées le 24 avril dernier.
"Elles ont été choisies par l’association allemande VLAB - Association pour la conservation des paysages et la protection des espèces en Bavière – afin de renforcer la population sauvage de cette espèce dans une forêt du sud-est de l’Allemagne", explique  le zoo d’Amiens. 

Une opération délicate

Les chouettes suivront un processus d’acclimatation avant d’être relâchées dans le parc, en Allemagne. "Réintroduire dans le milieu naturel un animal né en captivité est une opération aussi rare que délicate. Dans ce cas précis, l’action est rendu possible grâce au jeune âge de ces chouettes et aux méthodes employées en amont par l’équipe du zoo d’Amiens. Les soigneurs n’interviennent pas dans l’élevage des petits qui sont exclusivement confiés à leurs parents", poursuit le zoo.

Le choix du Parc National des forêts bavaroises n’est pas anodin. "Il s’agit de l’une des plus grandes aires protégées d’Europe : 24 000 hectares. Elle abrite les espèces emblématiques de la biodiversité européenne : ours, loups, lynx, bisons et autres grands herbivores… 4000 hectares sont d’ailleurs interdit d’accès au public", ajoute le zoo.
Une chouette de l'Oural au zoo d'Amiens
Une chouette de l'Oural au zoo d'Amiens © France Télévisions

Une espèce localement disparue

Au début du XXe siècle, la Chouette de l'Oural se trouvait dans les forêts montagnardes de Bohême et de Bavière orientale. Mais la mauvaise gestion forestière et la forte persécution des humains ont conduit à l'extinction définitive de l'espèce. Considérée à l'époque comme "prédateur nuisible" et systématiquement chassée, la dernière chouette de l’Oural fut abattue en 1926 près de Schüttenhofen dans l'ouest de la Bohême.

Un programme de conservation de la biodiversité

Depuis 20 ans, le zoo d’Amiens participe à des programmes d’élevages conservatoires comme celui de l’addax, une antilope blanche d’Afrique du nord et plus récemment du tigre de Sumatra. Il apporte, chaque année, une aide financière à plusieurs actions de conservation dans le milieu naturel, comme le Red panda Network qui oeuvre à la protection des pandas roux au Népal, ou encore le Projet Washu qui sauvegarde et réintroduit des atèles à tête brune en Equateur.

Tout au long de l’année, le zoo accompagne des projets de recherche dans plusieurs domaines comme la médecine vétérinaire et l’éthologie. Des qui permettent de protéger les espèces menacées.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
zoo animaux nature
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter