Présidentielle 2022 - Brigitte Fouré, maire UDI d'Amiens soutenue par LREM, choisit la candidate LR Valérie Pécresse : "j'assume ma décision"

Publié le

La maire d’Amiens a indiqué soutenir la candidate Les Républicains (LR) pour l’élection présidentielle dans un communiqué publié samedi 22 janvier. La République en Marche (LREM) de la Somme se dit "déçue" par cette annonce.

"J’assume ma décision. Je suis la volonté de mon parti, l’Union des démocrates et indépendants (UDI), de soutenir Valérie Pécresse pour la prochaine élection présidentielle", explique Brigitte Fouré par téléphone. La maire d’Amiens a officialisé samedi son rattachement "dans le cadre du premier tour de l’élection présidentielle "  à la candidate LR.

La vice-présidente de l’UDI a donc décidé de rester fidèle à la volonté de son parti. Lors d’un conseil national samedi, ses membres ont assuré leur soutien à Valérie Pécresse à 96%, une large majorité.

"J’ai été déçu en apprenant son choix"

Cette prise de position de la maire d’Amiens pose question. Brigitte Fouré dit avoir de bonne relation avec le probable candidat à l'élection présidentielle 2022, Emmanuel Macron. En 2020, cette proximité lui avait permis d’obtenir le soutien des élus locaux de la République en Marche (LREM) lors des municipales. Plusieurs membres de sa majorité sont d’ailleurs affiliés au parti du président de la République.

Bruno Bienaimé est l’un d’eux. Il explique : "Nous nous entendons très bien avec Brigitte Fouré. Sa décision n’affecte en rien nos relations mais j’ai été déçu en apprenant son choix de soutenir Valérie Pécresse." Le référent LREM Somme ajoute : "ce choix porte sur le premier tour de l’élection présidentielle. Si Emmanuel Macron est au second tour, nous apprécierons qu’elle nous soutienne."

De son côté, Brigitte Fouré prône la cohérence de son choix. Elle estime que les alliances politiques au niveau local et national sont différentes car les enjeux ne sont pas les mêmes. "Pour Amiens, nous nous sommes unis avec LREM pour le bien de la ville et de ses habitants. Pour la présidentielle, je suis loyale à la décision du conseil national de l’UDI. Je souhaite dès à présent que mon parti enrichisse le programme de Valérie Pécresse."

À trois mois du premier tour de l’élection présidentielle, la maire d’Amiens espère que cette annonce ne créera pas d’inimitié au sein de sa majorité municipale. Elle ajoute "je ne veux être en conflit ouvert avec les membres de LREM Somme."