Les salariés de Whirpool Amiens soutiennent les magazines de reportage de France 2

Dans une courte vidéo, les représentants syndicaux des salariés de Whirpool Amiens apportent leur soutien aux magazines d'investigation de France 2. Menacés par les coupes budgétaires, Complément d'enquête et Envoyé Spécial devraient perdre l'intégralité de leurs CDD, soit 80% de leurs effectifs. 

Par Jennifer Alberts


Les soutiens affluent un peu plus chaque jour sur les réseaux sociaux. Et pas seulement des sphères parisiennes autorisées. François Ruffin, député La France Insoumise de la Somme, avait déjà exprimé son désir de voir préserver l'intégrité journalistique des magasines d'investigation de France 2 et à Elise Lucet, leur figure emblématique : 


Ce sont maintenant les salariés de Whirpool Amiens qui dénoncent les menaces qui pèsent sur Complément d'enquête et Envoyé Spécial dans une vidéo postée sur le compte Twitter Touche pas mon info créé pour soutenir les magazines d'investigation de France 2 : 

En avril 2017, un Envoyé Spécial avait été consacré aux salariés de l'usine d'Amiens Nord qui sera délocalisée début 2018 en Pologne.

Depuis plusieurs semaines, les journalistes de France Télévisions se mobilisent pour sauver les magazines d'investigation de France 2 menacés par de sévères coupes budgétaires. Ils estiment que 80% d'entre eux pourraient ne plus travailler : 
 



 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Témoignage du père d'un patient de l'hôpital Pinel

Près de chez vous

Les + Lus