Stationnement, transports en commun : la mairie d'Amiens fait le point sur les mesures de la rentrée

Mercredi 16 septembre, la maire d'Amiens Brigitte Fouré a tenu à faire le point sur une série de mesures promises durant sa campagne électorale. En ce qui concerne la mobilité, certains points ont été évoqués notamment s'agissant du stationnement, de la gratuité des bus et des déplacements à vélo.

Un bus Nemo de la ville d'Amiens, le 10 mai 2020
Un bus Nemo de la ville d'Amiens, le 10 mai 2020 © FTV
La maire d'Amiens, Brigitte Fouré, reconduite lors des dernières élections municipales a tenu un point presse de rentrée mercredi 16 septembre. L'occasion pour elle de revenir sur ses promesses de campagne et donner des indications sur l'avancement des mesures annoncées notamment en ce qui concerne la mobilité.
 

Le stationnement gratuit à partir de 17h30

Durant la crise sanitaire, la mairie d'Amiens avait instauré la gratuité du stationnement jusqu'au 2 juin pour soutenir les activités commerciales. C'est avec ce même objectif, de favoriser la reprise économique, que l'élue a décidé d'instaurer la gratuité du stationnement à partir de 17h30 au lieu de 19h. La mesure sera expérimentée à partir du 1er janvier 2021 durant 6 mois avant de faire un premier bilan. "Nous pensons que cette gratuité à partir de 17h30 peut permettre à des personnes qui travaillent de venir en ville en fin de journée, mais nous ferons un bilan en lien avec les commerçants pour voir s'il y a lieu de poursuivre cette gratuité", explique Brigitte Fouré.
 

Le bus gratuit le mercredi envisagé

Il faudra attendre encore un peu pour prendre le bus gratuitement le mercredi. La maire d'Amiens a annoncé que la mesure se concrétisera durant son mandat. Le bus est gratuit pour le moment uniquement le samedi et ce depuis le 22 juin 2019. La mairie se laisse le temps d'évaluer cette fréquentation. Elle est estimée entre 40 000 et 45 000 montées par samedi soit une augmentation estimée entre 60 et 80%. "Je veux aussi avoir un état précis des conséquences financières de la crise du Covid, parce que l'on a eu une baisse de la fréquentation des bus, mais aussi une baisse du versement mobilité, indique Brigitte Fouré. Je ne peux donc pas donner de calendrier, mais je le ferai dès que possible et ferai le point début 2021."

Il est aussi question d'améliorer la fréquence et la desserte des lignes du réseau de bus de proximité. "Il y a déjà eu des améliorations pris depuis le 7 juillet notamment dans les quartiers de Saint-Ladre, Saint-Maurice et sur l'espace industriel nord", précise l'élue. D'ailleurs une concertation avec les élus des communes de la métropole a été lancée pour continuer à améliorer les dessertes.
 

1 000 vélos électriques supplémentaires 

Toujours s'agissant de mobilité, la mairie a annoncé l'achat de 1 000 vélos électriques supplémentaires afin de les mettre en location. "Nous avons constaté une hausse des déplacements à vélo depuis le confinement, ainsi nous avons décidé de continuer à encourager cette pratique parce qu'à la fois elle est conforme à l'environnement mais satisfaisante pour la santé et présente de nombreux avantages", confie la maire d'Amiens.

450 vélos électriques ont déjà été commandés et seront livrés petit à petit jusqu'à fin novembre chez Busclyclette. 

S'agissant des pistes cyclables, certaines installées durant le confinement sont toujours en fonction aujourd'hui. "L'objectif est de les transformer en pistes et voies cyclables à demeure. Pas nécessairement à l'endroit précis où elles se trouvent", conclut Brigitte Fouré. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports économie transports en commun transports urbains environnement vélo