Un policier du commissariat d'Amiens se suicide à son domicile

Lundi 17 mai au matin, un policier du commissariat d'Amiens s'est donné la mort à son domicile avec une arme à feu. C'est sa compagne qui a découvert le corps.

Le suicide chez lui d'un policier d'Amiens a provoqué un choc chez ses collègues du commissariat
Le suicide chez lui d'un policier d'Amiens a provoqué un choc chez ses collègues du commissariat © Clément Jean-Pierre / FTV

Lundi 17 mai, le corps d'un policier du commissariat d'Amiens a été retrouvé chez lui par sa compagne. 

L'homme, un major, s'était suicidé avec une arme de chasse lui appartenant. Il était en arrêt maladie depuis un mois et avait été hospitalisé.  "Il a traversé un période personnelle très compliquée", a indiqué David Preud'homme, le directeur départemental de la sécurité publique de la Somme lors d'une conférence de presse dans les locaux du commissariat situé rue du marché Lanselles.

Né en 1959, l'homme avait commencé sa carrière à Amiens en tant que gardien de la paix avant de partir en région parisienne où il reste en poste jusqu'en 1987. Il revient alors en Picardie pour retourner ensuite à Paris de 1999 à 2004. Il était référent hooliganisme pour l'Amiens SC. Il était père de plusieurs enfants dont la plus jeune a huit ans.

"C'était quelqu'un de très important et de très apprécié dans la police. Il y a une très grande émotion dans l'ensemble du personnel. C'est compliqué pour la police aujourd'hui", a expliqué David Preud'homme. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité