Un vaccino'car va faire le tour de la Somme tout l'été pour accélérer la vaccination en milieu rural

Depuis samedi 10 juillet, le CHU d'Amiens et l'ARS Hauts-de-France ont mis en place un vaccino'car. Le but est d'aller chercher les candidats à la vaccination directement dans leur commune, pour faciliter et accélérer la vaccination. Il sera opérationnel tout l'été.

Alors que le variant Delta progresse partout en France et notamment dans la Somme, l’ARS Hauts-de-France et le CHU d’Amiens ont décidé d’accélérer la vaccination dans le département, où un peu plus de 310 000 personnes ont déjà reçu leur première dose.

Une première réussie à Amiens

Depuis samedi 10 juillet, un vaccino’car sillonne les routes de la Somme. Un bus totalement réaménagé en centre de vaccination mobile. Première étape à Amiens, sur la place Gambetta où la foule s’est pressée pour recevoir sa première dose.

"Il y a vraiment une file d’attente importante ce matin, ça va être animé toute la journée, assure Béatrice Jamault, directrice des soins au CHU d'Amiens. On a l’impression que les gens se mobilisent pour la vaccination, ce qui est porteur d’espoir".

Pendant tout l’été, ce car traversera la Somme pour aller chercher directement chez eux, les candidats à la vaccination qui n’ont pas encore eu l’occasion d’aller se faire vacciner dans un centre classique.

"Ce qui fonctionne, c’est d’aller au contact des gens"

"C’est beaucoup plus simple pour moi de venir ici, assure Mehdi juste après avoir reçu sa première dose. Je viens à pied depuis chez moi, je me fais vacciner et je rentre à pied. C’est plus simple que si j’avais dû aller au vaccinodrome au Zénith".

Pour Béatrice Jamault, "ce qui fonctionne, c’est d’aller au contact des gens. On profite d’un moment de disponibilité, on a un temps d’échange, d’écoute, de façon à ce qu’ils puissent passer le pas et y aller".

Un tour de la Somme

L’objectif premier de ce vaccino’car, c’est de rendre la vaccination plus accessible. "Que ce soit dans les communes rurales ou même en ville, ceux qui travaillent n’ont pas toujours de disponibilité sur les horaires d’ouverture. Donc comme on vient au cœur de la commune, c’est plus simple pour eux"rajoute-t-elle.

Le vaccino’car sera à Amiens tous les mercredis de l’été au parc Saint-Pierre et tous les samedis sur la place Gambetta. Mais surtout il traversera pas moins de 11 communes de la Somme en juillet et août. D’Ennemain à Hombleux, en passant par Péronne ou Montdidier.

Le vaccino’car assure la première dose et reviendra dans chaque commune pour injecter les deuxièmes doses. D'autres communes pourraient s'ajouter à la liste au cours de l'été.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société