En Baie de Somme, les coquilles de moules seront bientôt recyclées en carrelage

L'opération "Tricoquille" vise à recycler les coquilles de moules délaissées par les clients dans les restaurants de la Baie de Somme. / © SYLVESTRE/MAXPPP
L'opération "Tricoquille" vise à recycler les coquilles de moules délaissées par les clients dans les restaurants de la Baie de Somme. / © SYLVESTRE/MAXPPP

Depuis un mois, la communauté d’agglomération Baie de Somme collecte les coquilles de moules dans les restaurants. L’objectif : recycler ces déchets alimentaires pour les transformer en matériaux de construction.

Par MCP

La saison des moules/frites débute à peine en Baie de Somme mais les restaurateurs sont déjà prêts trier les coquilles délaissées par les clients. Depuis un mois, une trentaine d’établissements partenaires de la Communauté d’Agglomération Baie de Somme (CA) récupèrent ces déchets alimentaires. Les agents de la CA collectent ensuite les coquilles pour qu’elles soient traitées, nettoyées, broyées puis transformées en minerais.

Une entreprise privée, en lien avec la CA et le syndicat mixte Baie de Somme 3 Vallées, a déjà déposé un brevet pour transformer cette matière première en carrelage ou en plan de travail. "L’idée, c’est de revaloriser ce déchet du quotidien pour créer une filière spécialisée dans la création de matériaux d’habitat ou de mobilier urbain" précise Marc-Adrien Weul, responsable du pôle promotion/attractivité au syndicat mixte.
 


Plusieurs tonnes de coquilles collectées


Pour l’instant, l'opération "Tricoquille" est toujours en phase d’expérimentation. Mais d’ici deux ans, les élus espèrent voir fleurir un centre de traitement en Picardie pour recycler au mieux les coquilles de moules mais aussi de Saint-Jacques. Plusieurs tonnes de coquilles ont déjà été collectées dans les restaurants de la Baie de Somme.

L'initiative existe également à Lille. Début septembre 2018, plus de 4 tonnes avaient été collectées dans les restaurants de la ville.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus