"C’est un loisir ancestral dans la Somme", la chasse au gibier d’eau ouverte en Picardie maritime

Samedi 07 août, la chasse au gibier d’eau est de retour en Picardie maritime dans la Somme. Un moment tant attendu par plusieurs centaines de chasseurs venus dès 6 h du matin.

"Pour nous, c’est Noël avant l’heure, ça fait six mois qu’on se prépare !". Pour Christian Baudry et Mélanie Troalen la chasse, c’est une activité de couple, "On chasse ensemble, c’est une passion partagée". Ces deux chasseurs sont venus très tôt samedi 07 août en Baie d’Authie pour la réouverture de la chasse. Comme eux, plusieurs centaines de chasseurs se sont donc retrouvés dès 6 h du matin pour tenter d'atteindre le gibier d'eau, des espèces d'oiseaux qui vivent sur la baie. Après plus de 6 mois sans chasse... La réouverture est un soulagement.

"Il y a environ 350 chasseurs ce matin, c’est un peu plus faible que d’habitude en raison du temps", explique Eric Kraemer, président des chasseurs de gibier d’eau de la Baie d’Authie.

"Un loisir ancestral"

Jeunes et moins jeunes arpentent la Baie le fusil à la main. La chasse est un "loisir ancestral dans la Somme" explique Eric Kraemer : "La chasse au gibier d’eau, c’est quelque chose de viscéral. On a ça encré au corps de père en fils depuis des décennies".

Aurélien Cuvelliez a 20 ans, c’est la première fois qu’il obtient son permis de chasse : "Ce matin, on est parti à 3 h du matin, on est parti se poster dans la baie. C’est impressionnant de pouvoir chasser et c’est agréable, depuis tout petit mon père, il chasse, mon frère aussi, on prend la relève".

La grippe aviaire et le Covid-19 ont impacté la chasse

Entre la pandémie, les différents confinements et la flambée de la grippe aviaire, les chasseurs n’ont pas été servis cette dernière année. "2020, le pire ça a été la grippe aviaire. À la base, on avait un rôle de sentinelle pour prévenir en cas d’oiseau mort trouvé et potentiellement contaminé. Là, on nous a coupé l’herbe sous les pieds et on nous a interdit de transporter nos canards d’appâts", explique Christian Baudry. Eric Kraemer craint lui de nouvelles restrictions en raison de la situation sanitaire actuelle : "La crainte, c’est qu’on ait à nouveau une restriction de kilométrages, on ne sait pas si la réglementation va changer ou pas".

La marée montante sonne la fin de la journée. La chasse est ouverte jusqu'au 31 janvier 2022.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
chasse sorties et loisirs animaux nature baie de somme parcs et régions naturelles