Cimetière d'Harbonnières dans la Somme : des tombes civiles de poilus sont à vendre

Publié le Mis à jour le
Écrit par Halima .

Pour retrouver de l'espace dans le cimetière de sa commune, le maire d'Harbonnières dans la Somme a décidé de reprendre les concessions funéraires des tombes qui sont laissées à l'abandon, dont certaines contiennent les corps de soldats morts en 14/18, et d'installer une plaque commémorative. 

En 2013, faute de place dans son cimetière, le maire d'Harbonnières dans la Somme a décidé d'effectuer les démarches légales de rétrocession sur une centaine de tombes, qui n'étaient plus entretenues. Parmi ces tombes, la présence des corps de plusieurs soldats morts pendant la Première Guerre mondiale, enterrés dans des caveaux familiaux. 

Dans les années 20, les corps de ces soldats ont été rapatriés dans le cimetière communal à l'initiative des familles, leur faisant perdre leur droit de concession à perpétuité accordé par l'Etat, au profit de droits civils. 
 
N'ayant eu aucun retour de possibles descendants ou d'héritiers, les emplacements vont être nettoyés et les restes de corps déplacés dans un ossuaire communal. Une situation qui a ému un passionné d'histoire des environs, qui souhaite que le maire réhabilite ses tombes, afin d'honorer la mémoire de ces soldats.

Le maire de la commune a toutefois décidé d'établir une plaque commémorative, une démarche approuvée par les représentants du Souvenir Français, qui souligne qu'il est impossible d'entretenir toutes les sépultures civiles et militaires de soldats présentes dans le secteur. Ils ajoutent que le phénomène concerne d'autres cimetières, et d'autres conflits. 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité