Condamné en 2019 pour harcèlement moral, Régis Lécuyer, ancien maire de Crécy-en-Ponthieu, est suspendu de la Légion d'honneur pendant 2 ans

Publié le Mis à jour le
Écrit par Mary Sohier .

Régis Lécuyer, ancien maire de Crécy-en-Ponthieu dans la Somme, est suspendu de la Légion d'honneur pour deux années. La peine disciplinaire est liée à sa condamnation pour harcèlement moral envers sa femme de ménage en 2019. Précisions.

Le décret est paru dans le Journal officiel le 17 juillet . Pendant deux ans, Régis Lécuyer, 77 ans, ne pourra plus porter ses insignes de chevalier de la Légion d’honneur, titre qu'il a obtenu en 2005 : "M. Régis Lecuyer [...] est suspendu pour une durée de deux ans, à compter de la notification du décret susmentionné, de l’exercice des droits et prérogatives attachés à sa qualité de chevalier de la Légion d’honneur et, durant le même temps, est privé du droit de porter les insignes de toute décoration française ou étrangère ressortissant à la grande chancellerie de la Légion d’honneur."

" Je suis peiné"

L'ancien maire de Crécy-en-Ponthieu de 1989 à 2014 et conseiller général pendant un quart de siècle a appris la nouvelle "par voie de presse". "Je suis peiné. [...] Je savais qu’il y avait une procédure en cours depuis six mois. On m'avait indiqué que je risquais un blâme, une suspension ou une radiation. Je savais que la radiation était exclue mais je m' attendais davantage à un blâme", réagit-il.

Une décision " disproportionnée", selon l'ancien élu

Cette suspension fait suite à sa condamnation pour harcèlement moral envers sa femme de ménage en 2019. Il avait notamment qualifié cette dernière de "bête à manger du foin", "salope" ou encore "bonne à rien" . Pour ces dires, il avait écopé de quatre mois de prison avec sursis et de deux ans d'inéligibilité.

Aujourd'hui, s'il reconnaît avoir "dérapé", il pointe du doigt une décision "disproportionnée" : "ma femme de ménage m’a enregistré à mon insu. J’ai été désagréable, je le reconnais, elle aussi. […] Je vivais une période dans ma vie privée assez difficile. Même si on m'a poussé à bout, j ’ai fait une bêtise. [...] J’ai été condamné à charge par la Grande Chancellerie et par la justice."

Pendant deux ans, Régis Lécuyer ne pourra donc plus porter la Croix de la Légion d'honneur aux cérémonies patriotiques. Cette décision incombe à la Grande Chancellerie et non à la section Somme de la Société des membres de la Légion d'honneur. Aucun appel de cette décision n'est possible pour Régis Lécuyer. Notifié par courrier recommandé le 25 juillet 2022, il a pris acte : "sans aucune formalité, le 25 juillet 2024, je pourrai arborer ma croix de chevalier de la Légion d’honneur. Je porterai mon insigne avec fierté." Dans la Somme, environ 120 personnes sont actuellement décorées de la Légion d'honneur.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité