• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Le groupe Altifort placé en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Paris

© France 3 Picardie
© France 3 Picardie

Le groupe franco-belge Altifort, qui devait à une époque reprendre l'aciérie nordiste Ascoval avant de se désister de manière inattendue, est en cessation de paiements et redressement judiciaire, a confirmé mardi le tribunal de commerce de Paris. Son siège social est basé à Ham dans la Somme.  

Par Halima Najibi

La société Altifort fait face à des difficultés financières, elle est en cessation de paiement depuis le 26 juin 2019. Et sa mise en redressement judiciaire a été prononcée le 9 juillet dernier par le tribunal de commerce de Paris. Le groupe aurait dû reprendre l'aciérie Ascoval à Saint-Saulve dans le Nord. Une offre soutenue notamment par le président des Hauts-de-France Xavier Bertrand. Mais le projet validé en 2018 avait échoué. Selon nos confrères de France Bleu, le site de Ham ne serait pas impacté par ce redressement. PVI à Ham emploi 116 salariés. 
 

Sur le même sujet

Effondrement chaussée centre-ville d'Amiens

Les + Lus