L'histoire du dimanche - Jules Verne et Le Crotoy ou le coup de foudre de l'écrivain pour la baie de Somme qui lui inspira Vingt Mille Lieues sous les mers

Publié le Mis à jour le
Écrit par Eline Erzilbengoa
Portrait de Jules Verne - Date d’édition 1875-1895 (document retaillé)
Portrait de Jules Verne - Date d’édition 1875-1895 (document retaillé) © gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

L'on connaît Jules Verne, l'Amiénois, un peu moins peut-être le Crotellois. À partir de 1865, Jules Verne va littéralement tomber sous le charme de la baie de Somme, à tel point qu'il y louera une maison et y achètera un bateau. C'est sur le littoral picard qu'il écrira notamment Vingt Mille Lieues sous les mers, véritable hymne à la mer et à la liberté.

C'est toujours avec fascination que Jules Verne évoque la baie de Somme dans ses écrits depuis son arrivée au Crotoy en 1865. "C'est une belle chose que je ne me lasse pas d'admirer [...] La magnifique baie de Somme, véritable bras de mer à marée haute, vaste désert de sable à marée basse." Un vrai coup de foudre pour ce lieu si singulier, où "vous verrez la mer monter de plus de 20 pieds dans cette immense baie", détaille-t-il. 

Né à Nantes le 8 février 1828, Jules Verne est un Picard d'adoption, converti par sa femme Honorine, Amiénoise d'origine. Après avoir vécu à Paris, l'air vivifiant de la mer et le charme de ce petit port de pêcheurs le convainquent de rester un peu plus qu'un été. "Le temps est admirable, mais froid la nuit, l'air est d'une pureté incomparable, quand vous viendrez mon cher Hetzel, il faudra que ce soit à l'époque d'une grande marée d'équinoxe. Si le temps est mauvais, ce sera magnifique, et si le temps est beau, ce sera magnifique tout de même", écrit-il à son éditeur Pierre-Jules Hetzel. 

"Jules Verne était véritablement amoureux du Crotoy, il y retrouvait ce plaisir d'un contact avec la mer, avec l'air du large qu'il a sans doute connu quand il était petit à Nantes. Puis il va aussi y trouver une inspiration, parce que cette mer va lui suggérer des histoires de voyages sur les mers et sous les mers aussi", commente Daniel Compère, historien spécialiste de Jules Verne.

Quand il arrive en baie de Somme, l'écrivain a déjà écrit Cinq Semaines en ballon et Voyage au centre de la Terre. Il ne sait pas encore qu'il y achèvera l'un des plus grands romans d'aventure de la littérature : Vingt Mille Lieues sous les mers.

Ce besoin de prendre le large

Pour écrire dans les meilleures conditions, Jules Verne loue une maison au Crotoy avec vue sur la baie et sur les bateaux. Quand il n'écrit pas, il se promène dans la ville et passe du temps avec les pêcheurs. Aux alentours de juin 1867, il achète un bateau, une chaloupe de pêche nommée le Saint-Michel. Le voilà alors parti pour le grand large à la recherche de l'inspiration. 

"Je suis amoureux de cet assemblage de planches et de clous, comme on l'est à 20 ans d'une maîtresse et je lui serai encore plus fidèle", écrit-il en mars 1868. Lors de ses sorties en bateau, Jules Verne note tout ce qu'il voit dans de petits carnets. Des anecdotes qui vont lui servir lors de l'écriture de ses livres.

D'ailleurs, contrairement à ce qui a pu être rapporté, l'écrivain était un grand voyageur. "Ces voyages vont l'amener assez loin puisqu'il entreprend des grandes croisières, en mer du nord, dans la Baltique, en Norvège et en Suède, ou bien vers le sud", détaille Daniel Compère. Il fera même la traversée de l'Atlantique à bord du navire géant le Great-Eastern en 1867 pour se rendre à New-York et aux chutes du Niagara. Ce voyage sera romancé dans son livre Une Ville flottante paru en 1871.

De retour en baie de Somme, à bord de son bateau, le Saint-Michel, il trouve la sérénité dont il a besoin pour conter les aventures du Capitaine Nemo, toujours avec le souci du détail et des techniques qu'il a appris auprès des marins. "Ah ! Mon cher ami, quel livre si je l'ai réussi ! Que j'ai trouvé de bonnes choses en mer en naviguant sur le Saint-Michel", relate-t-il à son éditeur qui fera paraître Vingt Mille Lieues sous les mers en 1871. 

Ce dévouement pour la baie de Somme et ce goût pour la navigation ont laissé penser à certains biographes que Jules Verne avait tenu le rôle de garde-côte durant la guerre de 1870, armé d'un canon sur son bateau. "J'ai bien peur qu'il ne s'agisse que d'une légende", indique Daniel Compère qui précise par ailleurs que l'écrivain a été tout de même mobilisé comme garde national au Crotoy.

D'Amiens, la baie de Somme n'est jamais bien loin

En 1871, l'heure est venue de quitter la côte picarde. Sa femme, Honorine, veut revenir dans sa ville à Amiens. Jules Verne s'en accommode, étant "près de Paris, assez près pour en avoir le reflet, sans le bruit insupportable et l'agitation stérile", écrit-il. Et puis le Saint-Michel n'est pas bien loin, toujours amarré dans le port du Crotoy. D'ailleurs, grâce à son succès en tant qu'écrivain, il remplace sa chaloupe de pêche par un voilier, le Saint-Michel II, puis par un yacht de 33 mètres, le Saint-Michel III. 

Jules Verne vivra à Amiens durant 34 ans, dont 18 ans au 2 rue Charles-Dubois, qui abrite aujourd'hui un musée : la maison Jules Verne. 37 de ses romans ont été écrits dans cette bâtisse, soit plus de la moitié de son œuvre. Ses petits carnets où il notait ses idées, sont eux, gardés précieusement à la bibliothèque Louis Aragon d'Amiens.

Un hommage dans ses livres

Au Crotoy, il ne reste pas de trace de la présence de Jules Verne, si ce n'est une plaque sur la maison qu'il a louée durant cinq ans. Celle-ci n'a pas été transformée en musée et est restée une propriété privée appartenant à Jeanine Bourgau, ancienne maire de la commune. Depuis 2020, une fresque de l'artiste de street art Johann Grenier, connu sous le nom de Made in graffiti, située tout près de l'ancienne maison de l'écrivain, le représente ainsi que son célèbre roman Vingt Mille Lieues sous les mers. 

Si les références à Jules Verne sont rares au Crotoy, l'écrivain, quant à lui, n'a pas manqué de rendre hommage à cette partie du littoral picard. Il n'est pas anodin de remarquer que la baie de l'Union dans l'Île mystérieuse, ressemble étrangement à la baie de Somme et que la maison des naufragés, Granite House, est situé sur la carte au même emplacement que Le Crotoy. Comme un dernier clin d'œil à son "charmant petit port de mer".

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.